Liste des actualités

270 DRH réunis lors de la dernière étape du Tour de France de l'ANDRH

Catégories : par Thibaud VIOTTE, le 31 Mars 2015

DRH / manager de proximité, le tandem de demain ? C'est sur ce thème que s'est déroulée la dernière étape de ce Tour de France. Les participants ont été accueillis par le groupe ANDRH Auvergne et son président Serge Duval. Les deux tables rondes : "Quel rôle pour le management de proximité dans l’entreprise ?" et "Réengager les managers : une responsabilité clé de la DRH ?" ont donné lieu à de nombreux débats et échanges.

Echos de la première table-ronde : Quel rôle pour le management de proximité dans l’entreprise ?

Courroie de transmission, chef d’orchestre, animateur du collectif, accompagnateur de chaque membre de l’équipe... Fonction centrale de l’entreprise, le management de proximité reste néanmoins difficile à cerner, son rôle et ses missions variant sensiblement d’une organisation à l’autre. De plus, les réflexions actuelles sur l’entreprise libérée remettent en cause son importance, voire sa pertinence. Les échanges ont également rappelé la nécessité que la DRH soutienne le manager de proximité, soumis à des injonctions paradoxales (entre pression sur les résultats et attentes de développement des collaborateurs), au reporting, à la montée en puissance du numérique et des réseaux sociaux internes – qui fragilisent sa légitimité... Une relation plus étroite entre le manager de terrain et le responsable RH de proximité s’impose non comme une solution idéale à tous ces défis, mais au moins comme une réponse concrète et sans doute nécessaire. De quoi réenchanter une fonction qui ne fait plus rêver ?

Echos de la seconde table ronde : Réengager les managers : une responsabilité clé de la DRH ?

Donner du sens à la fonction de manager de proximité : c’est sans doute le message clé délivré par les participants de la seconde table ronde, estimant qu’il s’agit d’un enjeu majeur pour la DRH. Parmi les pistes évoquées, on peut noter une plus forte présence des responsables des ressources humaines sur le terrain, pour mieux saisir la réalité vécue par le manager de proximité, ou encore le fait d’associer systématiquement ce dernier aux groupes de travail sur les chantiers RH. La mise en oeuvre ou le renforcement d’un management bienveillant, basé sur la reconnaissance, l’équité et la confiance, est également de nature à valoriser cette fonction particulièrement soumise aux risques psychosociaux. La principale erreur est peut-être d’assigner le manager de proximité à cette unique identité professionnelle : mieux vaut, d’après plusieurs participants, privilégier un juste équilibre entre ses missions managériales et opérationnelles.

Article réalisé avec Gilles Marchand AEF

Fermer Plan du site