Liste des actualités

Le DRH de demain sera "médiatique"

Catégories : par TRAN Nathalie, le 9 Avril 2015

Selon la 3ème édition de l’étude sur les formations RH ANDRH-Inergie publiée dans le numéro d’avril de Liaisons Sociales Magazine*, d’ici les 5 prochaines années les DRH seront de plus en plus connectés vers l’extérieur, mobilisés sur les enjeux d’innovation digitale et collaborative ou de RSE, et beaucoup moins sur leurs missions « traditionnelles » : relations sociales, contrôle de gestion et bilan social, droit social et gestion du risque.

Principaux enseignements de l’étude :

  • Le DRH de demain sera plus mĂ©diatique, connectĂ© au monde extĂ©rieur et moins centrĂ© sur sa seule organisation, poussĂ© par la montĂ©e des enjeux sociĂ©taux qui s’invitent aujourd’hui dans l’entreprise. Selon les DRH rĂ©pondants ils devraient plus se focaliser d’ici Ă  cinq ans sur des missions d’innovation digitale et collaborative (+27 points), de RSE-DiversitĂ©-GRH territoriale (+23 points) et accorder moins d’importance Ă  leurs missions traditionnelles : relations sociales (-19 points), contrĂ´le de gestion et bilan social (-17 points), droit social et gestion des risques RH (-12 points), gestion de l’emploi (-11 points).
  • Performance RH et qualitĂ© de vie au travail (QVT) dans le top 5 des missions RH Ă  l’horizon 2020 : le DRH de demain sera rĂ©solument orientĂ© sur la stratĂ©gie et la performance RH (52%), la gestion des emplois et le dĂ©veloppement des compĂ©tences (52%), la QVT (50%), l’innovation digitale et collaborative (49%), la transformation de la fonction RH et la conduite du changement (47%).
  • Des tendances qui impactent les besoins en compĂ©tences exprimĂ©s par les DRH en matière de recrutement et de formation : les profils recherchĂ©s devant rĂ©pondre aux besoins d’aujourd’hui tout en sachant se dĂ©velopper sur les missions de demain des chargĂ©s de mission RH rompus aux systèmes de formation (51%), bons gestionnaires - administration & paie - (49%), sachant faire preuve de rigueur (49%), et très attendus sur les nouvelles technologies (48%)
  • des responsables RH gestionnaires des emplois et carrières (45%), experts en droit social (42%) et maitrisant les processus de recrutement (38%), aux qualitĂ©s relationnelles reconnues (46%), attendus sur le juridique (37%) et pour leur polyvalence
  • des directeurs de Ressources Humaines stratèges (78%) et champions des relations sociales (55%), sachant faire preuve de proactivitĂ© - anticipation et innovation - (45%), aux qualitĂ©s managĂ©riales (43%), dans une posture pragmatique (38%) ; s’ils sont attendus d’abord sur l’audit social (42%), ils le sont Ă©galement sur la communication comme sur la RSE (38%)
  • Les cursus de formation initiale doivent s’appuyer sur une approche pragmatique de la fonction : 61% des DRH interrogĂ©s privilĂ©gient les Ă©tudiants issus des formations Ă  dominante pratique, comportant plus de 70% de cours assurĂ©s par des professionnels ; l’accent est mis aujourd'hui sur des programmes « Ă©quilibrĂ©s » (24%) mixant technicitĂ© et approche stratĂ©gique de la fonction.
  • La filière Gestion des RH (82%) domine toujours fortement le secteur de la formation initiale, devant celle du Droit social et du travail (61%) ; on note cependant cette annĂ©e un regain d’intĂ©rĂŞt pour la filière Management et conduite du changement qui sĂ©duit 45% des DRH (vs 36% en 2012).
  • Avec 58% des suffrages, les cursus universitaires sont prĂ©fĂ©rĂ©s Ă  ceux des grandes Ă©coles (38%) en privilĂ©giant plutĂ´t des formations en alternance (59%).
  • La qualitĂ© des formations initiales dispensĂ©es est soulignĂ©e par 84% des DRH, de mĂŞme que la qualitĂ© des relations avec les Ă©tablissements (78%) en Ă©volution, ou le contenu de l’offre (69%) ; seuls les coĂ»ts sont pointĂ©s par la moitiĂ© des rĂ©pondants, et plus qu’en 2012.

* Etude réalisée par internet du 15 décembre 2014 au 23 janvier 2015 auprès des professionnels de la fonction RH, membres de l’ANDRH ; échantillon répondant constitué de 213 DRH.

Fermer Plan du site