Liste des actualités

Présidentielles 2017, les DRH prennent la parole !

Catégories : par ANDRH, le 23 Février 2017
 Présidentielles 2017, les DRH prennent la parole !

L’ANDRH présentait mercredi 22 février, les résultats d’un sondage exclusif réalisé auprès des adhérents de l'ANDRH lors d'une conférence de presse. Les DRH qui se sentent très concernés par les échéances électorales de 2017 anticipent un impact significatif sur la pratique de leur métier à court et moyen terme.

Loin de rentrer dans le jeu des polémiques et des promesses électorales les DRH rappellent les grands enjeux qui doivent animer le débat public et être pris en compte dans les programmes et plus encore dans les politiques qui seront réellement mises en œuvre à l’issue des scrutins :

  • L’emploi, qui est la préoccupation prioritaire pour 70% des répondants.
  • La compétitivité des entreprises françaises et le coût du travail pour favoriser l’emploi
  • La transformation numérique, le développement des nouvelles formes de travail et d’organisations, l’adaptation des organisations existantes et des compétences nécessaires pour y répondre
  • La prise en compte des évolutions démographiques et sociales et de la responsabilité des entreprises, notamment dans les domaines de l’insertion professionnelle des jeunes et l’emploi des séniors.

Les DRH rappellent qu’aucune politique publique ne peut se dispenser d’une réflexion prospective concertée sur l’avenir du travail et l’évolution de l’emploi à l’ère numérique. Ils marquent également leur attachement aux modalités de conciliation des performances sociale et économique des organisations. Parmi les propositions qui reviennent systématiquement chez les répondants :

  • Améliorer la compétitivité du marché français à l’international en diminuant le coût du travail sur le volet des charges patronales.
  • Favoriser fiscalement la formation et donner davantage de marges de manœuvre et de décision aux entreprises.
  • Développer l’apprentissage par une exonération totale des charges sociales pour l’embauche d’un apprenti
  • Encourager l’épargne salariale par la mise en place d’incitations financières à l’abondement des plans d’épargne par l’employeur et par une diminution voire une suppression du forfait social
  • Faire évoluer le contrat de travail, pour introduire plus de souplesse sans remettre en cause la distinction CDI/CDD. La simplification ou l’assouplissement des contrats ne signifie évidemment pas la précarisation des salariés.

Les DRH encouragent les mesures visant à « fluidifier » le fonctionnement de l’entreprise et la relation employeur – employé tout en rappelant que l’engagement des collaborateurs reste le premier facteur de performance d’une entreprise.

Ils renouvellent leurs attentes de simplicité des dispositifs règlementaires. Ils insistent sur la nécessité de limiter la production normative, de favoriser le dialogue social au niveau de l’entreprise et de prendre en compte le temps et l’accompagnement nécessaires à la mise en œuvre des réformes.

Ils souhaitent que soient simplifiés les dispositifs dont la complication ne se justifie pas et qui mobilisent les RH sur des tâches administratives au détriment de l’accompagnement humain des transformations (développement des compétences, adaptation des organisations aux enjeux de la transformation numérique …).

En matière de conduite de réformes, ils sont attachés à la qualité des études d’impact des projets de loi, à la précision du mode de financement de l’ensemble des mesures prévues et à la mise en place d’indicateurs de suivi lisibles, transparents et partagés.


Le 22 mars, à l'occasion du colloque "Et le travail demain", dont l'ANDRH était partenaire et auquel participaient des candidats à la Présidentielle ou leur représentant, Bénédicte Ravache, Secrétaire générale de l'ANDRH, a restitué les principaux enseignements de ce sondage et les propositions des DRH face à un parterre de 700 représentants du monde du travail.

Ecoutez les allocutions de :

Christophe Castaner, représentant d'Emmanuel Macron (En Marche !)
Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout La France
Guillaume Étiévant, représentant de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise)
Isabelle Le Calennec, représentante de François Fillon (Les Républicains)
Denys Robillard, représentant de Benoît Hamon (Parti socialiste)

Communiqué de presse ANDRH, articles et commentaires de la presse nationale

LogoANDRHBaseline

Communiqué de presse ANDRH : Présidentielles 2017, les DRH prennent la parole !

rp_figaro

Les DRH ne veulent pas d'une loi supplémentaire pour en finir avec les 35 heures

rp_franceinfo

L'interview éco. "Il faut garder la loi travail", selon les directeurs des ressources humaines

rp_radioclassique

La question eco du jour du 23/02/2017 - interview de Bénédicte Ravache, secrétaire générale de l'ANDRH

rp_logo-lesechos

Les DRH unanimes sur le coût du travail mais pas sur les 35 heures

rp_latribune

Présidentielle : les DRH s'impliquent dans la campagne

rp_lentreprise

Assurance chômage: augmenter la contribution selon le taux de CDD de la branche

rp_lentreprise

Pour les DRH, le débat sur les 35 heures est dépassé

rp_focusrh

Qu'attendent les DRH du futur gouvernement ?

rp_actuel-rh

Présidentielle 2017 : les DRH recentrent les propositions des candidats sur leurs priorités

rp_quotidien_formation

Pour les DRH, la branche professionnelle constitue le niveau décisionnaire pertinent en matière de politique de formation (sondage ANDRH)

rep_logo-usn

Les DRH réclament de nouvelles réformes pour baisser le coût du travail

rp_logo-le-revenu-new

Assurance chômage: augmenter la contribution selon le taux de CDD de la branche

Fermer Plan du site