Septembre 2016 - N°572

Dialogue social : entre apparences et réalité

Dialogue social : entre apparences et réalité

2016 aura été marquée par un climat social extrêmement tendu caractérisé par plusieurs mouvements sociaux (manifestations nationales, grèves, …), des phénomènes de violence (casseurs…) et l’émergence de nouveaux types d’actions collectives (Nuit debout notamment). Cette photographie de la France laisse à penser que notre dialogue social va mal et que les acteurs privilégient le conflit sur la négociation, l’affrontement à la recherche de compromis. Autrement dit, que notre pays se caractérise par une dégradation de ses relations sociales. Or, les points de vue développés par les contributeurs de ce dossier sont nettement plus optimistes. Même s’ils pointent plusieurs facteurs bloquants : l’importance des postures idéologiques au détriment d’une approche pragmatique, un déficit de confiance, la lenteur des transformations, l’empilement législatif, les lois « fourre-tout »… Ils sont nombreux à penser que les différentes réformes de ces quinze dernières années (loi sur la représentativité, loi Rebsamen, loi Macron, loi travail…) vont dans labonne direction et que nous vivons une phase de transition [La suite dans Personnel…]

  • téléchargez le sommaire de ce numéro en haut à droite de cet article

S'abonner

Fermer Plan du site