Podcasts

Podcast Personnel & Confidentiel EP.3 : Aurélia Andreu-Menny

Podcast Personnel & Confidentiel EP.3 : Aurélia Andreu-Menny

Pour ce nouvel épisode du podcast Personnel & Confidentiel, nous sommes parties il y a peu à la rencontre d'Aurélia Andreu-Menny, DRH de Neos-SDI, société française spécialisée dans les technologies Microsoft. Mais qui est donc cette DRH investie pour les PME et pour la représentation des femmes dans le secteur informatique ? C'est que ce nous vous proposons de découvrir dans ce troisième épisode du podcast Personnel & Confidentiel ! 

Découvrez le troisième épisode de Personnel & Confidentiel :




Lien.png>> Envie d'écouter ce podcast vers votre plateforme de streaming préférée ? Cliquez ici

Retour sur quelques moments forts de cet épisode du podcast Personnel & Confidentiel...

Où en est l'entreprise au niveau RH quand tu la rejoins ?

Aurélia Andreu-Menny : J'ai créé la fonction RH de A à Z quand j'ai rejoint Neos-SDI car auparavant le recrutement était assuré par les deux directeurs. J'ai été recruté pour mes compétences sur la partie recrutement et la partie formation et j'ai appris sur le tas le juridique et l'accompagnement stratégique de l'entreprise. C'est important car ce qui a été notre force dans noter binôme DRH-Direction, c'est de valoriser les compétences de chacun pour avoir un accompagnement global de l'entreprise. C'est ça qui m'a intéressé : la confiance accordée dans la prise de décision pour faire passer l'entreprise de 30 personnes à 190, sur 4 sites géographiques.

Comment on se fait sa place quand on arrive comme première RH dans une structure ?

A A-M : Il faut montrer sa valeur ajoutée. Dans les cycles de recrutement ça s'est fait naturellement, j'étais attendue là dessus. Quand chacun a vu que ce que je disais était pertinent, j'ai fait ma place petit à petit. J'ai eu droit à une attitude très bienveillante, que ce soit de la direction et du reste de l'entreprise. J'ai été très bien accueillie. 

Comment as-tu construit ton équipe ?

A A-M : Progressivement, même si j'ai mis du temps à déléguer, car la fonction RH était un peu "mon bébé"Aujourd'hui je suis très fière de mon équipe de 3 personnes qui m'accompagnent au quotidien, chacune sur son périmètre et sur une fonction RH généraliste.


Pour aller plus loin

Partager cette publication :

Articles similaires :