À la une

La fonction RH endeuillée - Hommage aux victimes

La fonction RH endeuillée - Hommage aux victimes

La disparition brutale d'Estelle Luce, responsable des Ressources Humaines chez Knauf et adhérente au sein du groupe ANDRH – Centre-Alsace, de Patricia Pasquion, conseillère Pôle Emploi à Valence et de Géraldine Caclin, responsable Ressources Humaines de Faun Environnement et ancienne membre du groupe ANDRH – Drôme-Ardèche a endeuillé toute la fonction RH. 

Revue-de-presse.png> La fonction RH endeuillée 

Retrouvez sur cette page les hommages rendus aux victimes par les membres de notre Association. Les témoignages de soutien viennent de (D)RH de toute la France.

L’ANDRH ouvre une cagnotte solidaire pour venir en aide aux familles LUCE et CACLIN. La solidarité compte parmi les valeurs fondamentales de notre association. Nous vous remercions chaleureusement pour les gestes de soutien que vous pourrez apporter aux familles endeuillées.  Les sommes seront versées en intégralité aux ayant-droits d'Estelle Luce et de Géraldine Caclin.

Lien.png> Je participe à la collecte solidaire en soutien aux familles Caclin et Luce.

 Une cagnotte a également été ouverte pour soutenir la famille de Patricia Pasquion, conseillère Pôle Emploi. Si vous souhaitez contribuer, cliquez ici.

Les hommages aux victimes

Je partage la douleur de la famille dans ce terrible trame, d’autant que je suis également impactée.
Estelle tu as rejoint mon cher et tendre époux qui est parti à 52 ans également ce mardi 26 janvier suite à une bégnine opération qui a mal tournée.
La vie est tellement injuste.
Reposez en paix tous les deux.
Marie-Claire CHAZAL


Très triste que 3 collègues ont pu perdre la vie, puisque j’ai travaillé à Pole emploi et que je suis DRH comme les 2 autres victimes. Je m’associe pleinement à la douleur de leurs proches. 
Un DRH comme un salarié de pôle emploi est d’abord là pour servir les autres et mettre du lien. 
Sincères condoléances
James MOUSSU


Je m'associe pleinement à votre message et je tiens à apporter mon soutien et à présenter mes condoléances aux familles et aux proches que les victimes laissent. 
Bien cordialement
Catherine Virloire - Bureau ANDRH La Défense
 

Une triste nouvelle pour notre communauté RH
Une pensée à leurs familles et collègues.
Une attention particulière pour la famille d’ESTELLE que j’ai eu l’occasion de côtoyer tout au long de ces années, afin qu’ils soient assurés qu’elle était une bonne professionnelle et une belle personne.  
Cordialement 
Sylvie RIGAUD


Mon soutien aux familles de Estelle Luce, Patricia Pasquion et Géraldine Caclin dans cette tragique nouvelle qui me touche en tant que membre de la communauté RH dont la vocation est d'accompagner les autres. Je partage votre tristesse.  
Stéphanie Cornut 


C’est avec une grande tristesse et émotion que transmets toutes mes condoléances aux familles et proches des 3 victimes.
Difficile de trouver les mots en pareilles circonstances.
 Sylvie Arnaud 


Je reste abasourdi devant cette violence qui s’affiche aujourd’hui au grand jour.
Je présente mes plus sincères condoléances aux familles et aux proches.
Je reste solidaire de la communauté RH et particulièrement aux actions menées par l’ANDRH face à ce drame insoutenable.
Mes respectueuses et amicales salutations
Philippe YANA


Merci pour votre belle initiative. Ces évènements touchent évidemment chacun d’entre nous et nous sentons tous l’augmentation des manifestations de comportements agressifs, d’irritations ou de fatigue psychologique en ces temps de crise. Il nous faut également penser à nous. Cet hommage est très important.
Voici mon message de soutien en souvenir de ces personnes toujours professionnelles que sont les acteurs de la fonction RH :


« Souvent acteurs d’une fonction de l’ombre, vous avez tenté d’apporter une lumière, même aux personnes les plus éloignées de l’emploi, de la société et de la norme. Votre engagement vous honore. Nous ne sommes ni médecin, ni infirmier, ni policier ou militaire mais notre engagement est grand pour améliorer l’inclusion, faciliter l’accès à l’emploi, créer du lien social et donner de la perspective à ceux qui pensent ne pas en avoir. Notre fonction est essentielle mais elle souffre d’une forte incompréhension car elle embrasse de nombreuses dimensions (humaines, sociales, économiques, organisationnelles…). Notre fonction fait l’objet d’assauts subtiles, parfois peu perceptibles et toujours excusés car nous privilégions l’écoute et la compréhension. Cette fois-ci, l’assaut est visible, violent et inacceptable. En votre souvenir, nous resterons forts dans notre ambition à être des éclaireurs, des porteurs d’espoir, des poils à gratter mais avant tout des Humains. » 
Elodie VINCENT-SULLY 


Je m’associe au deuil des 3 familles. Je leur envoie beaucoup de compassion et de bienveillance en cette période difficile
Christine Tiers


Il n’y a aucuns mots pour adoucir la peine face à l’inexplicable et l’injustifiable.
J’adresse une douce pensée aux familles, proches et collègues des victimes.
« Tu n’es plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis ».
Victor Hugo
Cyrille Hasdenteufel 


En ces moments toujours ô combien tragiques, j’adresse en toute simplicité, ce petit message aux familles, amis, proches et collègues des victimes de Valence et de l’Est de la France.
Eric GEX-COLLET


Les mots seront toujours insuffisants mais je voulais dire que nous sommes de tout cœur avec la famille de Géraldine CACLIN, victime d’un acte fou qui fait froid dans le dos. 
Cordialement.
Valérie FONTENEAU


C’est avec une très grande tristesse que nous tous, les professionnels de la fonction RH, avons appris ces terribles nouvelles concernant Estelle, Patricia et Géraldine. Je suis de tout cœur avec l’ensemble des autres victimes de ces meurtres horribles notamment les familles, les amis mais aussi tous leurs collègues. S’il nous appartient de prendre une part déterminante dans les transformations actuelles, je crois sincèrement que nous essayons de le faire en respectant l’humanité qui est en chacun d’entre nous. Nous ne devrions jamais arriver à de tels agissements qui eux-mêmes traduisent une profonde désespérance.     
Jerome Savy


Je vous remercie pour cette initiative qui me touche en tant que DRH et que directrice régionale adjointe de Pôle emploi.
 Marie BALLAND


Message en soutien aux victimes.
Je suis très touché par ce drame effroyable, incompréhensible.
Mes pensées aux victimes de ce drame, aux proches et soutien aux équipes de Pôle Emploi, Knauf & Faun Environnement.
Très sincères condoléances. 
 Jérôme NEBOIT


Toutes mes pensées vont aux familles des victimes.
Nous sommes tous révoltés face à ces actes gratuits.
Je pense également sincèrement à notre communauté RH qui est en 1ère ligne sur plein de sujets dans le contexte actuel et qui absorbe beaucoup.
Isabelle


C’est un véritable drame qui vient de se produire.
Dans un contexte de crise sanitaire plus que tendu, où l’Humain,  l’accompagnement, et le soutien sont au cœur de nos priorités, c’est avec beaucoup de peine, de tristesse mais aussi de colère que je constate que nos métiers, nos convictions, et nos valeurs les plus profondes ont été meurtries.
Au nom de toute mon entreprise et plus particulièrement de mon service RH, j’adresse mes plus sincères condoléances aux familles, aux proches et à l’ensemble des collègues des victimes.
Nous vous soutenons sincèrement dans cette épreuve et partageons votre peine immense.
Charlotte DECRETON


Aux proches d'Estelle, Patricia et Géraldine,
toutes mes condoléances et beaucoup de courage.
Nos métiers au cœur de l'humain sont des métiers de passion même si en le choisissant, nous n'envisageons pas d'être la cible de la détresse humaine. 
Marie Laure LE BIHAN ANDRH Alésia Nation


Sincères pensées à la famille et aux collègues des victimes.
Thierry POTIER


Le rôle des DRH, RRH ou HRBP, quelque soit le titre qu’on leur donne, à toujours été et sera toujours de gérer et d’administrer l’humain au cœur de nos organisations.
L’humain est sensible, fragile parfois. Les hommes et les femmes ne perçoivent pas toujours que les RH sont toujours à leur service pour leur apporter de meilleures conditions de travail, dans le respect de la législation, une couverture sociale en matière de santé, de prévoyance et de retraite, la paye juste chaque fin de mois.
Trois souvent ils ne sont perçus que comme les instruments de la hiérarchie et de l’autorité.
Aujourd’hui, nous devons rappeler que ces hommes et ces femmes sont au service des hommes et des femmes, comme eux,  qui composent l’entreprise, et notre devoir est de leur rendre hommage.
Un hommage sincère et vibrant, à ceux qui ont choisir de servir, et pas de mourir d’avoir servi.
Hommage à nos disparus,
Accompagnés de toutes nos pensées à leurs proches et à leur collègues durement touchés par cette douloureuse épreuve.
Jean-Luc Dufour


Une pensée à nos deux collègues, à leurs familles, à nos partenaires de Pôle Emploi.
Présidente ANDRH Groupe Ardennes.
Sophie SACRE


Tout son soutien et ses sincères condoléances aux familles et proches d’Estelle, Patricia, et Géraldine, qui au travers de leurs métiers, passions, les relations aux services de l’humain ont perdu la vie…  Triste vie. Reposez en paix.
Carine CARRE


C’est avec émotion et effroi que j’ai appris l’assassinat de deux collègues Responsables des ressources humaines et d’une conseillère pôle emploi sur leur lieu de travail. J’exprime à leurs familles, proches et collègues mes très sincères condoléances et ma vive compassion. 
Christophe CALLE - Membre du groupe ANDRH de Rouen


Les dérives de notre époque, l’extrême violence de notre Société, et l’obscurantisme de quelques-uns, ont franchi une étape atroce et inacceptable.
C’est maintenant le monde du travail, à travers ses représentants, qui est visé : celles et ceux qui œuvrent au quotidien pour l’emploi, la jeunesse, l’insertion des demandeurs d’emploi, le développement des collaborateurs, la performance des entreprises au service de leur vie ou de leur survie… Celles et ceux qui se battent pour offrir de la reconnaissance, des conditions de travail dignes, ou tout simplement un salaire….Celles et ceux qui doivent quelquefois prendre des décisions difficiles, mais qui sont toujours animés par l’intérêt de tous, et le respect de chacun.
Ne laissons pas la moindre excuse venir expliquer ces gestes, et ternir la mémoire de nos victimes et de leurs familles. De lâches assassinats ont été commis, laissant des veufs et des orphelins.
Toutes nos pensées vous accompagnent,
Olivier FROMONT


Chaleureuses pensées aux familles dans ces inimaginables tragédies.
Isabelle Nicolas-Bertrand 


Personne ne doit mourir à cause de son travail .. un accident est intolérable, alors comment supporter un crime ? C’est impensable. 
Catherine Lipka 


Chères Estelle, Patricia, et Géraldine,
Rien ne peut justifier une telle cruauté et violence, même dans la détresse.
Mes pensées sont avec vous et vos familles…vos enfants…
Les ressources humaines sont sensées être une richesse et non une tristesse.
Oui notre mission est un partage de moments enthousiastes et difficiles, pouvant parfois engendrer des contrariétés, du stress, …mais en aucun la mort.
Reposez en paix
Sandrine DENOUAL


Toutes mes pensées aux familles et aux proches de femmes généreuses qui occupent des fonctions exposées pour le bien de la collectivité.
Mireille Lunetta


Nous partageons la peine des familles, des proches, et des collègues des victimes. Nous leur adressons nos sincères condoléances et l’expression de notre sympathie la plus profonde .
Isabelle SOURBES


Les événements tragiques de ces derniers jours m’ont choqué ainsi que le relais des informations que nous entendons dans les médias. J’adresse mes plus sincères condoléances aux familles de ses femmes décédées au travail. Moi qui suis maman et qui n’imagine pas la peine de ma famille si je disparaissais à cause de ma fonction. Travail que j’aime tant. Les valeurs de notre marque employeur sont bienveillance, cohésion, exigence. 
Merci à l’association de porter notre voix. Outre le choc de ces événements tragiques et dramatiques, je remercie l’association pour son soutien. Les mois passés, notamment le printemps ont été très difficiles pour faire face à la gestion de l’être humain. Pour maintenir l’activité nous avons gérer de l’angoisse, du stress, du désarroi et de la peur mais mourir ne fait pas parti du contrat de travail.
Merci aussi à l’association de dire haut et fort que notre métier est avant tout de sublimer l’humain, richesse au sein de nos organisations. Les médias associent DRH et licenciement c’est dégradant.
Audrey Tateia
ANDRH Savoie Mont Blanc


C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que nous avons appris ces crimes odieux !
Toutes mes condoléances et pensées vont aux enfants,  conjoint, famille et proches (dans le cercle privé et professionnel) des victimes dans cette douleur infinie.
Rachel Donnadieu


Je m’associe pleinement aux messages de l’ANDRH suite aux tragédies dont nos consœurs ont été victimes et vous en remercie.
Valentinoise, connaissant la DRH de Faun, je suis d’autant plus affectée par ce drame, je m’associe à la peine et la douleur des familles de ces victimes.
Nos fonctions RH, toutes les fonctions d’accueil du public sont meurtries.
Nul ne peut mourir pour avoir seulement fait son travail. Nous allons redoubler d’efforts pour protéger les salariés. 

Ce matin c'est un sentiment de tristesse qui m'envahit et c'est assez rare pour le souligner. 
Oui, les RH ce sont de beaux métiers car quand on vient aux RH c'est pour aider les autres, les accompagner, les renseigner, les conseiller. 
Travailler aux ressources humaines c'est accompagner la vie professionnelle et très souvent la vie personnelle des salariés. 
Mais travailler aux ressources humaines c'est aussi gérer des difficultés et parfois c'est en venir à des moments plus compliqués jusqu'au départ d'un salarié. Ce n'est pas simple, c'est la vie, chaque métier a ses côtés lumineux et ses côtés sombres. 
Est-ce réellement une raison pour en arriver à une telle folie ?
#DRH #condoléances #RIP #Valence #Drôme #GuilherandGranges #Ardèche #Wolfgantzen #Wattwiller #HautRhin #PôleEmploi #Faun ANDRH - Association Nationale des DRH
Hervé LESAGE 


Hommage aux victimes mortes pour l’exercice de leur fonction et sincères pensées pour leurs proches.
Francois Darnet 


J’adresse mes plus sincères condoléances aux familles, aux proches et aux collègues de mes consœurs.
Je partage la tristesse et l’effarement face ces drames. 
Elodie CAIZERGUES


Toutes mes pensées vont aux familles d’Estelle LUCE, de Patricia PASQUION et de Géraldine CACLIN.
Les mots sont difficiles à trouver pour décrire mon désarroi face à ce drame.
Très sincèrement,
Nadège TONNELIER


S’il n’a jamais été simple, notre métier est désormais dangereux, triste signe des temps difficiles que nous traversons. 
Mes pensées vont aux familles mais aussi aux collègues de nos consœurs, ainsi qu’à celles de la malheureuse responsable de Pôle Emploi.
Philippe Quinquet - ANDRH 06


Toutes mes sincères condoléances à la famille, aux amis et au collègues de Géraldine CACLIN et de Patricia PASQUION.
Guillaume SAINTOMER


Notre fonction RH est profondément endeuillée - De tels actes incompréhensibles nous submergent de douleur !
A nos collègues de la fonction, Estelle et Géraldine et sans oublier Patricia, reposez en paix.
J'adresse toutes mes meilleures pensées aux familles de Estelle Luce, de Géraldine Caclin et de Patricia Pasquion dans leur douleur immense.
Amitiés,
Christophe Durand


Je m’associe à ce message de soutien aux familles des victimes face à ces actes odieux envers la communauté des Ressources Humaines et de ceux qui sont aux services des femmes et des hommes que ce soit dans l’entreprise ou à Pôle emploi. 
Personne ne devrait perdre la vie en faisant son métier,  et surtout dans des conditions aussi violentes. Nous sommes souvent dans notre profession le réceptacle de la condition humaine avec ses difficultés et ses interrogations ou doutes mais nous prenons aussi nos responsabilité dans le respect de chacun et dans l’intérêt de l’entreprise au service de tous (clients et salariés) .  Notre mission n’en est pas pour autant passionnante car d’abord au service des autres, pour que chacun puisse se développer dans ses compétences et trouver sa place dans la société. Ce sont les valeurs qui sont aussi défendues au sein de l’ANDRH et aujourd’hui nous sommes collectivement en deuil pour la perte de nos collègues. 
Restons solidaires pour affronter l’inqualifiable et continuons notre mission avec la passion qui nous anime, ne cédons pas à la peur et à la barbarie car notre métier est et restera au service des autres.
Philippe Brouchet


Je m’associe à la peine de la profession qui a été au centre de la gestion de crise cette année et à la douleur des familles pour ce crime odieux , aveugle et atterrant .
Très sincèrement
Frédéric THORAL


Rien ne peut justifier un assassinat. 
Si la détresse psychologique est une explication et une réalité dont nous devons tous tenir compte dans nos décisions, elle ne peut être une excuse. 
Soutien et compassion aux familles endeuillées et à leurs proches. 
Marc Friedrich - Andrh Rhône 


En tant que DRH je ne peux que m'associer à la peine et la tristesse que chaque professionnel des RH doit ressentir aujourd'hui. Nous faisons notre métier avec humanisme, humanité et engagement. Rien, absolument rien ne peut justifier d'être tuée sur son lieu de travail parce que vous exercez tel ou tel métier.
La profession RH est en deuil mais nous sommes plus déterminés que jamais à continuer à être utile aux collègues et collaborateurs de nos entreprises respectives.
J'adresse mes condoléances à la famille et aux proches de ces 3 victimes. 
Tiphaine Brisou Debeze- Membre du Groupe ANDRH 92 La Défense


J’ai eu l’occasion, et le plaisir, de travailler avec Estelle du temps de « TEKELEC »…
Pensées émues pour la famille, les proches et les collègues d’Estelle, ainsi que des autres victimes…
Très sincères condoléances,
André- Membre du bureau ANDRH Mulhouse


En tant que Président de PwC France et Maghreb, j'adresse à l'ANDRH et toute sa communauté un message de soutien après les évènements inquiétants et choquants de ces derniers jours. Au nom de toutes de nos équipes, je présente mes sincères condoléances aux familles des victimes, à leurs proches et aux personnels des entreprises qui ont été si douloureusement touchées.
Bernard Gainnier


Message de l’AGRH de soutien aux victimes et à la profession RH
Le Président, le bureau et l’ensemble des collègues enseignants-chercheurs, membres de l’AGRH (Association Francophone de GRH, 15 pays), adressent leurs plus sincères condoléances aux familles et aux proches des trois grandes professionnelles RH qui ont perdu la vie les 26 et 28 janvier 2021 dans le cadre de leurs activités : Estelle Luce, Responsable des Ressources Humaines chez Knauf en Alsace, le mardi 26 janvier ;  Patricia Pasquion, Conseillère Pôle Emploi à Valence et Géraldine Caclin, Responsable Ressources Humaines de Faun Environnement dans la Drôme le  jeudi 28 janvier.


La communauté académique,  représentée par l’AGRH, apporte son soutien total aux membres d’une profession, représentée par l’ANDRH,  qui a été lourdement impactée depuis le début de la pandémie et, encore plus durement cette semaine, par le lâche assassinat de trois grandes  professionnelles du domaine de l’humain avec leur engagement au service des autres
Charles-Henri BESSEYRE des HORTS, PhD
Emeritus Professor - President AGRH


C’est avec stupeur, tristesse et gravité que j’ai appris ce terrible drame, que rien ne peux expliquer. J’adresse mes plus sincères condoléances aux familles, aux proches et m’associe en tant que DRH au chagrin de la communauté de la fonction RH tout entière. 
Nathalie Liebert


Profondément touchée par ces actes, j’ai une pensée émue pour les familles, les enfants de ces trois femmes, mais aussi leurs amis et collègues.
Je m’associe à l’ensemble des hommes et femmes  RH qui chaque jours mettent l’humain au cœur de leur activité professionnelle, avec dévouement et intégrité pour leur transmettre mon soutien et mes sincères salutations.
Marina MONTEIL 


Quel malheur ! Perdre la vie parce qu’on est DRH … C’est insensé !
Ces femmes, mères de famille, ne méritaient pas une telle fin.
Mes pensées vont à leurs enfants, leur conjoint, leurs familles et aussi à leurs collègues de travail.
Courage à tous,
Nathalie (Marseille)


L'andrh nord maritime adresse tous ses soutiens aux membres des familles de leurs collègues alsaciens et ardechois tués à l'occasion de leur travail. 
Nous pensons aussi fortement à leurs collègues de knauf, de pôle emploi et de faun environnement et a tous les adhérents des groupes andrh avec lesquels, elles avaient partagé convivialité et engagement deux valeurs essentielles de notre association. 
Le bureau andrh nord maritime


Oui, nous avons un métier passionnant, nous sommes au cœur de toutes les organisations petites, moyennes, grandes, artisanales, de services, industrielles, nous sommes dans les head offices, dans les filiales, près des métiers et près des politiques. Nous nous appelons chefs du personnel, DRH, chief happiness officer, HRBP,...
Vous nous côtoyez et vous nous connaissez.
Nous faisons souvent ce métier parce que nous sommes généreux  et notre ego est petit tant notre conviction est grande. Les humains sont au centre de notre préoccupation, notre vision des organisations l’intègre pleinement!
Des décisions difficiles passent par nous, nous les portons comme nous portons les bonnes nouvelles et les célébrations: toutes vous mettent au Centre, vous les collaborateurs de tout niveau indépendamment de vos positions hiérarchiques.
Trois femmes sont décédées pour avoir porté ces convictions; un confrère était visé lui aussi, un #balancetondrh est toujours en ligne.
Mais quel est ce cauchemar?
Je suis choquée mais pas surprise j’ai été menacée tout comme d’autres collègues dans l’exercice de mes fonctions et je sais la charge mentale qui nous incombe.
Avec vous dans la douleur et la peine
Andrée 


Attristé d’apprendre la disparition de trois pairs, et la violence qu’a pu subir un quatrième. Je remercie l’ANDRH d’être aux côtés des professionnels de la profession pour leur insuffler le réconfort et la confiance dont ils ont besoin pour ne cesser d’agir aux côtés de toutes celles et ceux qui subissent la crise de près ou de loin. 
L’occasion de réaffirmer nos convictions et la raison d’être de notre métier, qui est celle de l’épanouissement de chacun au travers de l’emploi. 
Simon VALDENAIRE


C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de 2 collègues RH et d’une conseillère Pôle Emploi.
Ce sont des métiers exposés et, en la période actuelle, les notions de réseau et de solidarité prennent encore plus d’importance.
La fonction RH doit continuer de porter les valeurs du collectif et faire preuve d’optimisme malgré les temps troubles que nous vivons actuellement.
Valérie VALLET


La fonction que nous occupons est une fonction noble qui porte d'abord les compétences au coeur des entreprises. Les situations nous conduisent parfois à prendre des décisions difficiles. Alors être confondu en tant que femme ou homme au rôle que nous tenons dans les entreprises est terrible et surtout injuste ! Toutes mes condoléances vont à la famille.
Madame Sita CLEMENT - ANDRH Provence


Toutes mes pensées aux victimes, Patricia et Géraldine, et à leurs familles, soutien aux équipes de Pôle Emploi Valence et de l'entreprise FAUN à Guilherand-Granges. Merci aux policiers qui ont interpellé l'auteur.
Stéphane Schneider 


Cette tragédie est effroyable car la fonction RH est avant tout une fonction tournée vers l'humain... Toutes mes condoléances et mon soutien aux familles et proches des victimes.
Cindy CEBILE


Je me joints la communauté RH pour adresser mes sincères condoléances aux familles des victimes et témoigner ma profonde tristesse pour mes pairs qui n’ont fait que leur métier et accompagner les difficiles mutations actuelles de leur entreprise.
Dans cette période de crise sanitaires et économiques, dans ce monde d’incertitude qui met à mal l’équilibre économique et psychologique, les DRH sont plus que jamais exposés dans leur action quotidienne qui est pourtant essentielle : faire tampon et accompagner les hommes et les organisations. 
Mais ce sont toujours les grands oubliés car dirigeants ou pouvoirs publics ne prennent pas la dimension de leur rôle crucial au sein des entreprises publiques ou privées.
Florence DURET


Je souhaite me joindre à l'ensemble de la communauté des DRH pour exprimer ma stupeur devant ses trois assassinats (2 DRH -Drôme et Hauts-Rhin-et une conseillère Pôle emploi) et tentative sur un autre DRH (Haut Rhin)
Ils faisaient leur métier, ils faisaient leur devoir : aucun DRH ne licencie par plaisir et n'est jamais seul dans la prise de décision.
Nos organismes français sont également présents pour accompagner les difficultés d'emploi notamment par le biais des pôles emploi mais également par l'existence de tout notre système d'aide et d'assistance (travailleurs sociaux, associations...).
Je suis abasourdie, choquée, profondément émue et dans une grande tristesse pour les familles, amis et collègues de ces personnes à laquelle je m'identifie : ils étaient nous, nous sommes eux.
La période que nous traversons ne doit pas faire oublier à chacun que seules les relations humaines nous préservent de la solitude et la dépression, maintiennent l'espoir, une pensée positive...tuer ses représentants, c'est tuer ce qui nous reste d'humanité en cette période.
Aussi, c'est un message d'amour que je préfère adresser à ceux (tous) qui ont été touchés par ces drames plutôt que de colère.
Prenez soin de vous 
Céline THOMAS


A vous qui avez perdu un être cher, une amie, une collègue, mes plus sincères condoléances. Aujourd’hui elles rassemblent, autour de vous, toute une communauté RH à qui elles apportent de la lumière et de l’énergie pour poursuivre avec encore plus de conviction ses missions et renforcer ce pour quoi elles étaient engagées. Avec vous par la pensée et par le cœur.
Adélaïde LEON


Je voudrai presenter mes condoleances attristées aux familles des trois professionnelles RH qui ont perdu la vie les 26 et 28 janvier 2021
- Estelle Luce, Responsable des Ressources Humaines chez Knauf en Alsace, 
- Patricia Pasquion, Conseillère Pôle Emploi à Valence 
- Géraldine Caclin, Responsable Ressources
humaines de Faun Environnement dans la Drôme 
Driss Ferar, 


Très peinée par ces drames et les disparitions brutales d'Estelle, de Patricia et Géraldine.
Toutes mes pensées accompagnent vos familles, vos enfants, vos proches et collègues, dans cette période difficile.
Je souhaite que les bons souvenirs vous aident à voir plus clair dans la douleur que vous ressentez aujourd'hui.
Bon courage. Prenez soin de vous.
Avec toute mon affection.
Patricia Samy Membre ANDRH - Hauts de Seine La Défense


Une pensée pour les familles endeuillées. C’est inimaginable, rien ne vaut de prendre la vie d’une personne. Je suis attristée pour nos métiers qui sont profondément là pour accompagner toutes les personnes avec bienveillance
Isabelle Limousin 


Bien sur , je ne peux que m’associer a cette émotion et cet hommage rendu par l’ANDRH
mais je ne peux m’empêcher de redouter que ce type de drame ne se reproduise , tant je rencontre de plus en plus, dans l’exercice de ma profession , des salariés eux mêmes victimes de formes de « management toxique « 
et qui se retrouvent isolés pour ne pas dire exclus et abandonnés
je me garderai bien de porter un jugement sur les 3 personnes lâchement assassinées….!
mais plus que jamais il convient de s’interroger sur les conséquences de ce qui  peut résulter d’un licenciement , de surcroit dans cette période de crise sanitaire et ses  répercussions économiques , sociales et psychologiques
il est urgent , au delà des déclarations et manifestations de « solidarité »(parfois effectives !) de promouvoir de véritables élans de « fraternité « ….ce qui commence sans doute par un accompagnement concret
en tout cas ,on risque de passer de l’exclusion a l’explosion !
Jacques Brouillet


Toutes mes condoléances à la famille, aux collaborateurs et à tous les proches des victimes.
Il est si triste de devenir une cible dans l’exercice de ses fonctions.
Soyons tous forts et solidaires, que notre métier retrouve ses lettres de noblesses.
Claudine


Horrible ! Effroyable ! Terrifiant ! Tous les qualificatifs ne suffiront pas pour exprimer toutes les émotions qui me traversent.
Je me joins à l'immense peine et à l'insoutenable douleur que doivent ressentir les familles et proches des victimes fauchées en pleine exercice de leur métier.
Je leur exprime tout mon soutien.
Delphine François - Membre ANDRH Berry 


Je suis profondément affecté par ces drames, comme chacun de nous, mais je me méfie toujours d’ajouter des paroles à des paroles. S’il y a en revanche un hommage de notre Association qu’il est possible de signer, j’aimerais le faire en tant que membre du collège des conseillers. Et à titre personnel, je préfère prier avec cœur pour Estelle, Patricia et Géraldine et tous ceux que leur assassinat laisse dans un si lourd et insupportable chagrin.
Xavier Grenet


J’ adresse toutes mes condoléances aux proches et aux collègues  des deux victimes . Nous sommes sous le choc de ces assassinats de personnes engagées professionnellement.
Carole FIARD 


J'ai été affreusement choquée et émue en apprenant aux informations cette semaine l'assassinat horrible de mes collègues Mesdames Estelle LUCE, Patricia PASQUIN et Géraldine CACLIN. 
C'est vrai que je m'identifie à elles mais surtout je pense à leurs familles respectives qui sont actuellement dans la peine et la douleur, tout simplement parce qu'elles avaient fait leur travail ou parce que Patricia PASQUIN était employée au sein d'une agence Pôle Emploi. 
J'ai beaucoup d'incompréhension, de frustation et de peine et je présente sincèrement mes condoléances à leur famille et leur proche. PLUS JAMAIS CA ! 
Laëtitia BROU


Ressources Humaines, Relations sociales … notre fonction bien-sûr leur est dédiée et nous apportons au quotidien notre savoir-faire pour aider les salariés dans leur évolution et devenir. Ce que vous ne savez peut-être pas, vous qui avez endeuillé ou renvoyez aux DRH la responsabilité des décisions de gestion des RH, c’est que nous sommes des chefs d’orchestres, accompagnants mais ne maitrisons pas toujours le choix des partitions. J’ose espérer que l’assassinat de 2 d’entre nous et d’une autre personne accompagnante de Pôle Emploi fera prendre conscience de cette terrible méprise et du partage de la fonction RH entre tous ses acteurs qui ne relève pas exclusivement de ceux qui en portent le nom.
Béatrice AUSSARGUEIX


La groupe ANDRH Nouvelle-Calédonie est consterné par l’actualité dramatique de ces derniers jours. 
A l’autre bout du monde, comme partout ailleurs, les tensions dans les entreprises sont de tous ordres, l’économie fait face à de probables périodes drastiques ayant inévitablement pour conséquence d’exposer encore plus ceux qui sont en lien direct avec le personnel, à savoir nous.... Parallèlement, nous déployons une énergie considérable pour réinventer le quotidien, tenter de se projeter, écouter, négocier que sais-je encore...
Et, en son milieu, le personnel est à la merci de nos décisions. Il peut être anxieux, confiant, les deux souvent. Mais peut-il nous reprocher de mal travailler au point qu’un profond déséquilibre psychique provoque un tel drame ? Le « système » est probablement visé, mais ce sont les personnes qui ont été criblées. Pour avoir travaillé et s’être impliquées dans leur fonction. 
Nous souhaitons humblement présenter nos très sincères condoléances, depuis le Pacifique Sud, aux familles d’Estelle Luce, Patricia Pasquion et Géraldine Caclin. 
Nous souhaitons également porter une parole de soutien aux salariés des entreprises impliquées dans ce drame qui reprennent courageusement le travail. 
Enfin, nous adressons nos pensées solidaires aux présidents et membres des groupes ANDRH Centre-Alsace et ANDRH Drôme-Ardèche qui sont aussi au cœur de cette pénible tourmente. 
Je pense que chacun d’entre nous portera dans les jours à venir une part d’Espérance, en plus de l’énergie renouvelée à exercer avec droiture notre fonction, afin qu’au-delà de la confusion, le meilleur advienne. 
Avec mon profond respect, 
Géraldine Sand - Présidente ANDRH NOUVELLE-CALEDONIE


Je souhaite présenter toutes mes condoléances aux proches d’Estelle, Patricia et Géraldine, prises pour cible de façon insensée pour des motifs obscurs et forcément injustifiés.
Professionnelles au service de missions liée à l’emploi mais aussi à l’équilibre des individus et des collectifs, rien de peut justifier des actes aussi barbares.
Faire mon métier avec fierté, éthique et ouverture, en acceptant l’imperfection du monde, des hommes et la mienne, ce sera, avec une bougie à ma fenêtre, ma façon de vous rendre hommage.
Hélène MOULLET - membre de l’ANDRH Groupe Rhone


Nous pensons surtout à la famille et particulièrement aux enfants de ces 2 grandes DAMES. 
2 vies supprimées uniquement parce qu'elles faisaient leur travail.... quelle tristesse!
Patricia Gouris 


Nous adressons nos sincères condoléances aux familles d’Estelle Luce, Patricia Pasquion et Géraldine Caclin.
Nous nous associons à leur peine en ces moments difficiles.
Stéphane GIGOU


Je m’associe à cette initiative de solidarité et de compassion auprès des proches de mes 2 collègues RH.
Je n’ai pas suivi dans le détail cette affaire, mais il semble apparaître qu’il y ait un lien entre ces meurtres et la fonction qu’occupaient les victimes.
Nous savons et cette situation inédite de crise sanitaire doublée d’une crise économique et maintenant sociale le met en exergue, que notre belle fonction est au cœur de la vie des femmes et des hommes. Nous sommes confrontés aux épreuves, douleurs et joies de nos salariés de plein fouet. Il me semble important de bien nous armer (formation / échanges / réflexion / sérénité) pour répondre à cette situation inédite et anxiogène.
Toutes mes pensées aux proches des victimes.
Pierric POSTIC 


Merci de cet hommage et de nous donner la possibilité d’exprimer notre soutien aux collègues des victimes et à leurs familles. Notre rôle d’équilibriste est souvent complexe mais en tant que professionnels nous assurons ce lien entre la stratégie et les salariés, avec empathie, bienveillance et respect. 
Perdre la vie sur son lieu de travail est inadmissible, en ce moment tragique, je me joins à l’hommage collectif pour nos collègues décédées. 
Prenons soin de nous et des autres. 
Claire ROCHE 


Je tiens à transmettre toutes mes condoléances aux familles et proches des victimes tuées les 26 et 28 janvier 2021.
Ce fut d’abord le choc et ensuite une émotion intense pour moi et, je pense, toute la communauté RH. Notre mission est de faire en sorte que nos collaborateurs se sentent bien dans leur travail avec toute la bienveillance que cela demande et je suis persuadée que chacune des victimes œuvrait dans ce sens, parce que c’est l’essence de notre métier. Si des décisions sont quelques fois difficiles à porter et à communiquer, elles permettent généralement de protéger le collectif.
Estelle, Géraldine et Patricia sont allées travailler ce matin, comme chacun d’entre nous, avec la conviction et la motivation de bien faire leur travail. Je leur rends hommage, parce que ce métier est beau même s’il est difficile mais en aucun cas il ne doit être meurtri.
Laure JEANDESBOZ - Groupe ANDRH Drôme-Ardèche


Sans les connaître, j’adresse toutes mes pensées à leurs proches, amis et collègues.
La douleur est d’autant plus vive que nos métiers sont avant tout fondés sur le respect, l’écoute, la bienveillance et l’accompagnement de l’Humain.
Elles ont perdu la vie dans leur mission si complexe ; résoudre l’équation de la réalité économique face à la solidarité humaine.
Tous mes vœux de courage et d’entraide.
Marie-Pascale Brouillet – membre ANDRH Loire Atlantique


C’est une bien triste nouvelle alors même que les Ressources Humaines sont au cœur de cette crise si particulière.
Cette fonction transverse aux services des autres, salariés, représentants du personnel, managers et Direction ne devrait jamais connaître de tels évènements.
Je me joins à l’ANDRH National, et suis de tout cœur avec les familles des victimes pour surmonter cette épreuve.
Amicalement.
Céline Duhamel - Vice-présidente ANDRH Rouen

Mes mots à travers nom message n’ont pas la prétention d’adoucir les maux des familles endeuillées, ils ne seront jamais assez forts, assez justes pour apporter le réconfort dont elles ont besoin.
A la recherche de réponses à tant de pourquois ce WE, je ne peux me résigner à me laisser croire qu’il s’agit d’un geste délibéré et que seul un grain de folie est responsable de ce carnage comment pourrait-on le penser autrement ?
Et poutant… 
Puissent ces semaines et mois à venir combler le chagrin et apporter des réponses aux familles qui se sont vue arracher brusqement une des leurs.
Une pensée également au « rescapé » et ses proches qui n’en n’est pas moins une victime.
Christelle M


Mes pensées à la familles des victimes en ces temps difficiles. Nous gardons leur mémoire  dans nos cœurs.
Caroline Clergeot 


Au nom du groupe ANDRH Pays de l’ADOUR et ses 119 adhérentes et adhérents bouleversés par ces terribles nouvelles, nous adressons nos plus sincères condoléances et tout notre soutien aux familles, amis, collègues d’Estelle Luce, Patricia Pasquion et Géraldine Caclin, tuées dans le cadre de leur fonction, et nous nous associons à leur immense chagrin. 
En ces moments dramatiques qui s’ajoutent aux différentes difficultés de tout ordre, voir crises, liées à la pandémie, les femmes et les hommes de la fonction RH ont rarement été autant « au feu » et sollicités auprès des directions, managers, salariés, instances représentatives. Nous comprenons d’autant plus l’importance de la fonction RH et rappelons que notre force est d’appartenir à un collectif puissant dans l’entraide et le partage afin que personne ne reste seul face à ses problèmes.     
Le Bureau du Groupe ANDRH Pays de l’ADOUR  


Par ce message je m’associe à mes collègues de l’ANDRH pour apporter mon soutien aux familles des victimes de ce drame et leur souhaiter bon courage dans cette épreuve.
Notre métier nous confronte à des situations socialement et humainement complexes et c’est ce qui en fait sa richesse. Ces événements ne doivent pas nous arrêter mais nous unir et nous pousser a toujours faire au mieux dans le respect de nos convictions...
Stéphanie Chalut

Toutes mes condoléances aux familles des victimes. Je travaille comme directrice marketing dans un grand groupe et j’admire chaque jour notre DRH, confrontée aux problématiques humaines tellement difficiles. Vous faites un métier formidable et extrêmement louables, au services des entreprises et surtout des femmes et des hommes qui font tourner nos compagnies. N’abandonnez jamais vos convictions et votre passion !
Charlotte


Dans DRH il y 'a humain et pourtant!...je suis très choquée et attristée par la folie meurtrière à l'égard de personnes qui ont placé l'humain au coeur de leur action.
A titre personnel et en tant que DRH de l'APAJH 95 , membre de l'ANDRH 95, je souhaite mes sincères condoléances à leurs proches...
Qu'elles reposent en paix.
Stéphanie COQUEL


Chères et chers collègues,
Il y a des fonctions que l’on soupçonne a priori… Et il y a des fonctions que l’on ne soupçonne guère…
Mesurer les risques, améliorer les conditions de travail, protéger les salariés, encourager les potentiels, rassurer les inquiétudes, maintenir le lien avec chacun… Les professionnels des ressources humaines œuvrent au quotidien pour les autres et pour les collectifs de travail. Le cœur de leur métier est l’être humain dans toutes ses dimensions, n’en déplaisent à ceux qui imaginent que nous ne faisons que de piètres besognes administratives, juridiques et mécaniques.
Elles étaient des salariées. Aussi. Comme les autres… ou peut-être pas tout à fait, comme dirait l’adage des cordonniers… Et j’ose supposer que nous ne mesurons peut-être pas (souvent) nos propres risques à ces fonctions qui sont les nôtres. Parce que ce sont des fonctions que l’on ne soupçonne guère… et certainement pas jusque-là.
C’est avec une émotion atrocement nouvelle que j’adresse mes plus chaleureuses pensées aux proches et aux collègues d’Estelle Luce, de Patricia Pasquion et Géraldine Caclin.
Prenez soin de vous. Prenons soin de nous.
Marie-Lise THOMAS

Bonjour,
Je soutiens l’initiative de rassembler les messages de réconfort à la grande famille RH. 
Et j’associe cette action à un témoignage de compassion pour les victimes et leurs familles.
Cordialement 
Arnaud PERRIN


C’est avec une profonde tristesse que nos adhérents ont pris connaissance de ces faits qui endeuillent l’ensemble de la fonction RH. 
Nous sommes particulièrement émus et choqués face à des actes d’une telle violence, pour ne pas dire barbarie. 
Le bureau du groupe local ANDRH Midi Pyrénées et au travers de lui l’ensemble de ses membres s’associent au deuil des familles, avec également une pensée pour l’entourage professionnel des personnes frappées dans leur chair. 
Norbert Beltrol & Frédéric VIGON
Coprésidents ANDRH Midi-Pyrénées 


En tant qu’enseignant et chercheur en management des ressources humaines, en tant que citoyen et en tant qu’humain, je voudrais exprimer mes condoléances les plus sincères aux familles d’Estelle Luce, Responsable des Ressources Humaines chez Knauf en Alsace ; de Patricia Pasquion, Conseillère Pôle Emploi à Valence ; de Géraldine Caclin, Responsable Ressources Humaines de Faun Environnement dans la Drôme. Leur assassinat est une abomination. Nous n’avons pas le droit de les oublier. Nous ne les oublierons pas. 
Alain Klarsfeld 


J'ai travaillé avec Géraldine, quand j'étais RH pour la société RITM à Valence, entre 2007 et 2010. Nous avons toutes les deux, mis en place du prêt de personnel entre nos 2 sociétés, au moment où RITM n'allait pas très bien.
Je me souviens de Géraldine, de son professionnalisme et de sa gentillesse, de la qualité de son écoute. Nous avons travaillé ensemble dans une parfaite entente, c'était quelqu'un de très bien. Elle avait travaillé longtemps pour la société RITM du temps où celle-ci s'appelait ICBT je crois (toute l'histoire de l'industrie textile locale qui remonte...). Et elle était venue nous rendre visite au moment où elle revenait dans la région. De là était partie notre collaboration.
Je n'avais pas vu dans les médias qu'il s'agissait d'elle (quelqu'un m'avait parlé à tort de Toulouse...), j'étais en congés la semaine dernière, j'avais préféré ne pas penser à cette situation dramatique.
Ce matin, de retour de congés, je vois le mail de l'ANDRH et je suis bouleversée.
Je ne pensais pas être touchée de façon si proche, je sais que le métier des RH est à risque, sans doute beaucoup plus qu'on ne le croit et plus aujourd'hui qu'hier. Car notre société, dans son état actuel, génère beaucoup de violences.

Je voudrais adresser plusieurs messages : 
Tout d'abord un à la famille de Géraldine : Je suis vraiment de tout coeur avec vous, avec Géraldine. Je sais la douleur que vous pouvez ressentir, même si elle n'est jamais la même pour tous, car j'ai perdu un fils dans un accident en montagne du jour au lendemain. Géraldine continuera à vous accompagner pour toujours, avec la présence qui la caractérisait. Et petit à petit, la lumière reviendra. Je vous le promets.
Je rends hommage à Estelle Luce et à sa famille. Je ne peux qu'être avec vous. Très sincèrement.
Je rends hommage aussi à la conseillère Pôle Emploi, Patricia Pasquion et sa famille. Je suis avec vous. Il est tellement important que ces personnes soient là, pour notre société, au quotidien. Mais de grâce, prenons soin d'elles et de notre société tout entière. 
Ensuite, ce message s'adresse aux dirigeants des entreprises : écoutez vos responsables RH, prenez soin de ces personnes qui font chaque jour l'intermédiaire entre vous et les salariés. Elles sont au front, et ce n'est pas une métaphore. Je sais que certains d'entre vous partagent avec les RH cette situation. C'est aux autres que je m'adresse : soyez vigilants, à l'écoute de ce qui se passe pour votre personnel. Anticipons les situations qui peuvent mal tourner, nous sommes trop souvent négligents, laissant la place à la productivité et à la rentabilité attendues. Car nous vivons des temps difficiles. Beaucoup de frustrations sont accumulées et peuvent dégénérer.
Enfin, n'accumulons pas de rancoeur et de colère, autant que faire se peut. Jamais rien ne viendra réparer ces pertes dans le coeur des personnes proches. Même s'il est important que la justice fasse son office.
Irène TARIN-ODIER 

Je m’associe pleinement à vos messages.
La communauté RH tout entière est touchée, et moi-même personnellement tout autant.
Estelle fut mon talentueux bras droit durant 3 ans chez Oracle-Tekelec et j’étais très honoré qu’elle fasse partie de mon équipe. La nouvelle de cette tragédie est un indicible choc et m’a ébranlé.
Nous formions une très belle équipe soucieuse de l’harmonie et du bien-être des collaborateurs à tous moments.
Estelle était une très belle personne et cultivait des valeurs humaines rares et précieuses qui lui ont permis d’être une collaboratrice hors pair, d’un grand professionnalisme et d’une grande humanité, engagée à chaque instant, bienveillante, très reconnue et appréciée de tous. Nous apprenions les uns des autres au quotidien et avons grandi ensemble même si l’aventure ne fut pas très longue. Pourtant lorsque chacun de nous a poursuivi sa propre route vers d’autres horizons, la peine était grande déjà.
Son départ laisse une douleur incommensurable à ses plus proches hélas, sa famille, ses amis, ses collègues, et je leur adresse une pensée plus qu’émue, ainsi qu’aux proches des autres victimes touchés si injustement.
Que le courage de toujours œuvrer avant tout au bien être d’autrui, de porter notre mission avec passion ne nous abandonne pas. Restons solidaires contre l’individualisme qui creuse le lit de la cruauté et de la violence omniprésente en nos sociétés manifestement égarées et désemparées.
Le souvenir d’Estelle et de son lumineux sourire resteront gravés à jamais dans nos cœurs.
Guy METZGER - Membre du groupe ANDRH Mulhouse


N'hésitez pas à ajouter votre message en commentaire.
Partager cette publication :

Articles similaires :