À la une

La rentrée des (D)RH 2020

La rentrée des (D)RH 2020
Les mois passent, la pandémie reste. Tel est le constat pour cette rentrée 2020. En effet, la Covid-19 influe sur l’ensemble de nos modes de fonctionnement et d’autant plus sur le monde du travail. Les (D)RH au front pendant le confinement et aux manettes du déconfinement dans les organisations se préparent à une reprise mouvementée.

À la suite du remaniement, le nouveau premier ministre Jean Castex et son Gouvernement donnent le gage de vouloir recentrer sa politique vers le dialogue social. Issu de la Conférence de dialogue social du 17 juillet 2020, un agenda social des concertations et discussions à venir dans les prochains mois avec les partenaires sociaux a été présenté par le Gouvernement.
Cette feuille de route qui poursuit un triple objectif - "réagir avec rapidité et vigueur à la crise", "transformer notre modèle social et environnemental" et "assurer le financement pérenne de notre système de protection sociale" - recense ainsi 17 chantiers ayant pour la plupart des impacts RH.
Situation du marché de l'emploi, emploi des jeunes et des séniors, télétravail, santé au travail, partage de la valeur.

La rentrée sociale 2020 s'annonce à la fois dense et riche pour l'ensemble de la profession RH :
 
Plan de relance : présenté le 3 septembre 2020.
Télétravail : la concertation est en cours, diagnostic partagé pour septembre-octobre 2020. 
Santé au travail : négociation en cours, conclusion pour fin 2020.
Création de la branche autonomie : concertation en cours.
Suite de la conférence citoyenne pour le climat : réunions thématiques en septembre 2020.

 
C’est bien un tournant du quinquennat qui semble se dessiner. La nomination d’Elisabeth Borne au ministère du Travail l’Emploi et de l’Insertion - qui devra gérer les conséquences sur l'emploi de la violente crise économique qui s'annonce - doit redonner confiance aux acteurs économiques.
C’est d’ailleurs la pierre angulaire des champs d’interventions futurs de l’exécutif notamment avec son plan de relance qui sera présenté le 3 septembre 2020 comprenant des mesures 
Fortes : modernisation de la formation professionnelle, embauche des jeunes, accompagnement des entreprises… 


Avec l’augmentation des cas de Covid-19 à travers toute la France, le port du masque qui était jusqu’ici seulement requis dans certaines professions ou lorsqu’une distance d’un mètre ne pouvait être respectée, va devenir obligatoire.
En effet, comme annoncé, le 1er septembre le port du masque sera obligatoire dans tous les espaces clos et partagés au sein des entreprises et organisations. Les open-space, les salles de réunion, les couloirs, les vestiaires, les bureaux partagés sont ainsi concernés.
Seule exception connue pour le moment : les bureaux individuels à condition qu’il n’y ait qu’une seule personne présente dans ces bureaux. On attend donc la publication du protocole par le ministère du Travail à priori aujourd’hui.
L’objectif pour les ressources humaines face à la pandémie est d’empêcher que la société ne sombre dans la crise économique et le chômage. La résilience des (D)RH s’est révélée pendant cette crise et a permis d’assurer la continuité de l’activité économique du pays : mise en place du télétravail quand il était possible, organisation des espaces de travail, sécurité des employés...
Les (D)RH sont au cœur de la transition sociétale et conduisent une transformation numérique et du management sans ¬précédent dans leurs entreprises et organisations.


Cette crise éprouvante, nous amène à nous adapter sans relâche, porte en elle des mutations du monde du travail. Les professionnels des ressources humaines continuent donc de panser les dégâts et ¬inventent au jour le jour les transitions au sein de leurs organisations. Affaire à suivre…
Partager cette publication :

Articles similaires :