Actualités

La 15ème UHFP et la 1ère UHFP Entreprise (31 janvier – 2 février 2018 – BIARRITZ)

La 15ème UHFP et la 1ère UHFP Entreprise (31 janvier – 2 février 2018 – BIARRITZ)

Centre Inffo (Centre pour le développement de l’information sur la formation permanente), association loi de 1901 sous tutelle du ministère en charge de la formation professionnelle, organise depuis 1989 l’Université d’hiver de la formation professionnelle. Cet événement biennal s’est imposé au fil des ans comme la manifestation nationale de référence pour les acteurs de l’information, de l’orientation et de la formation des adultes. En 2016, la manifestation a réuni à Biarritz plus de 750 participants et 160 intervenants qui ont apporté leur expertise dans le cadre de réunions plénières, de tables rondes ou d’ateliers.

Du 31 janvier au 2 février 2018, c’est à nouveau vers Biarritz que se tourneront les regards de tous les spécialistes de la formation professionnelle car la 15ème édition de l’Université d’hiver de la formation professionnelle se déroulera, au moment où le gouvernement met en place une nouvelle réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, en présence de toutes les parties prenantes.

Jean-Paul CHARLEZ, président national de l’ANDRH interviendra le mercredi 31 janvier 2018, lors de la seconde séquence qui aura pour thème : « Réforme – Accompagner les grandes transitions et favoriser un modèle social ouvert à tous ».

Débattront sur ce sujet les chefs de file de la négociation : Michel BEAUGAS pour Force Ouvrière, Pierre BURBAN pour l’U2P, Maxime DUMONT pour la CFTC, Jean-François FOUCARD pour la CFE-CGC, Vanessa JEREB pour l’UNSA, David MARGUERITTE pour Régions de France, Catherine PERRET pour la CGT, Florence POIVEY pour le MEDEF, Jean-Michel POTTIER pour la CPME et Yvan RICORDEAU pour la CFDT. Jean-Paul CHARLEZ, président national de l’ANDRH, Samia GHOZLANE, directrice de la Grande Ecole du numérique, Ryadh SALLEM, président de l’association CAPSAAA seront les grands témoins de cette séquence, en présence également de la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle.

On notera également la présence ce même jour à 16 heures de Madame Estelle SAUVAT, Haut-commissaire à la transformation des compétences et le jeudi 1er février en fin d’après-midi de Madame Muriel PENICAUD, Ministre du Travail

La grande nouveauté 2018 sera la tenue, en parallèle de la 15ème UHFP, de la 1ère UHFP Entreprise, l’Université de la Formation en Entreprise, un événement spécifiquement destiné aux dirigeants, DRH, responsables de la formation et responsables des systèmes d'information en entreprise.

Cette 1ère Université de la Formation en Entreprise permettra aux participants d'anticiper les changements induits par la réforme de la formation professionnelle. Elle sera l’occasion également de comprendre les mutations de la fonction formation, de maîtriser les règles sociales et administratives et de s’approprier les pratiques innovantes.

Seront présents les 1er et 2 février tous les experts du droit, de l'ingénierie et des politiques emploi-formation (Centre Inffo, les cabinets Fromont-Briens, Fidal, Amnyos, Boumendil, Caraxo, C-Campus, Willems consultants, Quilotoa)

La 1ère UHFP Entreprise accueillera également des témoins créateurs, des économistes, des DRH ainsi que des décideurs institutionnels et politiques.

Ainsi, à l’occasion du PLATEAU PRESTIGE du vendredi 2 février à 14 heures ayant pour thème « Formation, compétences, compétitivité : une réforme pour repenser l’équation », Carine CHEVRIER, Déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle, Philippe DEBRUYNE, président du Copanef, Sylvain HUMEAU, président du GARF, Julien VEYRIER, membre de la commission formation, emploi compétences de l’ANDRH ainsi qu’un(e) représentant(e) de la Région Nouvelle Aquitaine, un(e) directeur/trice d’OPCA et des représentants d’entreprises tenteront de répondre aux questions suivantes :

  • Face aux mutations des technologies qui bouleversent les emplois, comment construire un système de formation professionnelle logique et compréhensible par tous ?
  • Le développement massif de compétences se traduit-il nécessairement par une augmentation de la compétitivité des entreprises ?
  • Le renforcement des droits individuels peut-il être concilié avec les aspirations des entreprises ?
  • Quelles retombées économiques pourraient entraîner une réforme ?

Ce débat sera animé par Catherine TROCQUEMÉ, journaliste à Centre Inffo.

Pour retrouvez le programme complet cliquez ici

Partager cette publication :

Articles similaires :

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire