< Actualités

L’ensemble de la fonction RH reste mobilisé pour faire face aux nouveaux enjeux sanitaires

Le bon équilibre entre télétravail et présentiel reste de mise

Depuis le 31 août 2021, il n'y a plus d'obligation à développer le télétravail dans les entreprises et les employeurs peuvent librement adapter les règles encadrant le télétravail et demander aux salariés de revenir à 100 % en présentiel.

Face à la recrudescence des cas de Covid-19 en France et le risque de cinquième vague, l’ANDRH rappelle plus que jamais que le protocole sanitaire qui s’applique en entreprise doit être respecté avec notamment le port du masque obligatoire dans tous les espaces de travail clos et partagés, le respect des distances (1,50 m dans un lieu clos) ainsi que le respect des gestes barrières. Les mesures spécifiques doivent toujours être mises en œuvre pour les salariés les plus vulnérables.

Si la plupart des entreprises disent qu'elles s'aligneront sur les recommandations, il y a une forme de lassitude dans cette période de crise sanitaire qui ne doit cependant pas laisser place à une certaine forme de relâchement notamment sur le port du masque en entreprise.

L’ANDRH rappelle que la pratique du télétravail a été régulée par les entreprises et qu’un retour à une forme d'obligation et de généralisation du télétravail perturberait l’organisation même des entreprises et du travail.

Aussi l’ANDRH appelle plus que tout à rappeler et à assurer le respect de l’ensemble des règles d’hygiène et de distanciation physique dont le port du masque qui ne doit pas être une option mais une obligation.

 

 

À Télécharger
CP ANDRH - Retour du télétravail
82,88 Ko
Lectures liées
Covid-19
Télétravail

Mise à jour du protocole : les nouvelles dispositions à prendre en compte

Face à la reprise épidémique, une nouvelle version du protocole national d'entreprise (PNE) a été publiée. Nous profitons de la sortie de ce protocole pour vous partager les points d’attention à avoir sur cette nouvelle version.

Covid-19

Mettre la santé des salariés au cœur de votre stratégie RH

La santé est aujourd’hui la préoccupation première des salariés en entreprise. Si 62% d’entre eux se considèrent en bonne santé physique, ils sont à peine plus d’un sur deux à juger satisfaisante leur santé psychologique.