Presse & Médias

Revue de presse - Lancement de l'application CPF

Revue de presse - Lancement de l'application CPF

Retrouvez dans la revue de presse les retombées médias du lancement de l'application mobile CPF, lancée jeudi 21 novembre, pour faire décoller la formation professionnelle, un an après l'adoption d'une réforme du secteur.

bt_AFP.pngLe gouvernement parie sur une appli pour faire décoller la formation professionnelle 

bt_latribune.pngLe gouvernement mise sur une appli pour faire décoller la formation professionnelle

Résultat de recherche d'images pour  Le gouvernement mise sur une appli pour faire décoller la formation professionnelle


BT_lExpressEntreprise.pngLe gouvernement parie sur une appli pour faire décoller la formation professionnelle

 "Nous, pilotes des services de formation, ne demanderions pas mieux que de participer, mais la ministre a dit 'c'est fait pour les salariés'", avait réagi en septembre Jean-Paul Charlez, président de l'Association nationale des DRH.

Le Parisien.pngAvec sa nouvelle appli, le gouvernement veut ubériser la formation professionnelle

« Le conseiller en évolution professionnelle, c’est avant tout le DRH. L’entreprise a son mot à dire dans les besoins de compétences », estime Benoît Serre, vice-président de l’ANDRH.


bt_LEMONDE.pngUne « appli » mobile pour dynamiser la formation

Du côté des employeurs, en revanche, l'accueil est parfois plus mitigé. « Est-ce que les formations choisies par les salariés avec le CPF seront utiles ? » , s'interroge Jean-Paul Charlez, président de l'Association nationale des directeurs de ressources humaines.

Résultat de recherche d'images pour  Qu'est-ce que "Moncompteformation", l'application qui doit faciliter l'accès à la formation?

"La crainte, c'est que ces fonds sont passés sur des dispositifs qui vont financer plutôt des programmes des demandeurs d'emploi ou les salariés en reconversion. Et dans l'entreprise, ces fonds ne sont plus là. Donc le DRH perd certaines des manettes qu'il avait pour gérer cette partie-là", indique Sandrine LANNUZEL, Secrétaire générale de l'ANDRH.



Partager cette publication :

Articles similaires :

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire