Presse & Médias

Rien ne justifie la violence vis-à-vis des DRH

Rien ne justifie la violence vis-à-vis des DRH

Contester, revendiquer, faire grève, manifester sont des droits légitimes protégés par la République. S’attaquer avec violence à des citoyens en raison de leur activité professionnelle est inacceptable dans un Etat de droit. La violence vis-à-vis des DRH ne peut s’expliquer que par la méconnaissance de la réalité du métier. Les professionnels RH sont au quotidien confrontés à l’exigence de concilier l’économique et le social. Cet équilibre à réinventer chaque jour se concrétise dans le dialogue social. La communauté des professionnels RH est profondément convaincue que cette conciliation est possible et y travaille sans relâche. L’ ANDRH compte la solidarité dans ses valeurs fondamentales qu’elle réaffirme d’autant plus aujourd’hui.

Partager cette publication :

Articles similaires :

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire