Presse & Médias

[CP] ANDRH/APEC - Rémunération des cadres RH - Décembre 2019

[CP] ANDRH/APEC - Rémunération des cadres RH - Décembre 2019


Résultat de recherche d'images pour

Étude 2019 Apec / ANDRH 

Une rémunération qui progresse dans les fonctions RH notamment via l’augmentation de la part variable 


L’ANDRH et l’Apec dévoilent la nouvelle édition du baromètre « Rémunérations des cadres RH».


Les enseignements à retenir


  • La rémunération des cadres de l’administration des RH progresse

Le salaire brut annuel médian des cadres de l’administration des RH est de 48 K€ en progression de +2 points par rapport aux années précédentes.


  • Plus de la moitié des cadres en RH bénéficient d’une part variable 

La part du variable progresse et est constituée pour l’essentiel d’une prime sur objectif. Dans le développement des RH, les cadres sont davantage concernés par une commission sur le chiffre d’affaires de l’entreprise (17 % d’entre eux), une composante qui concerne principalement les cadres du conseil.


D’autres éléments complètent la rémunération des cadres en RH : 

- 33 % des cadres en RH bénéficient d’un intéressement, 

- 28 % d’une participation,

- 25 % d’un plan d’épargne d’entreprise.


Age, fonction, secteur, région : principaux facteurs déterminants de la rémunération des cadres


La rémunération des cadres RH augmente avec l’âge et la durée d’expérience professionnelle. Les salaires progressent régulièrement au cours de la première partie de la vie professionnelle (de 38 k€ en début de carrière à 47 k€ de 30 à 39 ans), puis la progression ralentit. Elle tend même à disparaître à partir de 50 ans.


La responsabilité hiérarchique est également essentielle pour la rémunération : 46 % des cadres de la fonction Administration des RH exercent une responsabilité hiérarchique pour seulement 19 % en développement des RH. Ainsi, les cadres responsables d’un budget ou d’une équipe ont un salaire plus élevé que celui des cadres sans responsabilités.


La taille de l’entreprise et le secteur d’activité restent déterminants pour la rémunération des cadres en RH. Parmi les cadres en RH en poste, 68% le sont dans le secteur des services, et 20% dans le secteur de l’industrie qui propose des salaires plus élevés.


La localisation des postes a aussi une influence majeure sur les salaires. Les cadres en RH qui travaillent en Ile-de-France sont mieux rémunérés que ceux qui travaillent dans les autres régions : l’écart est de 13 % dans l’administration des RH, de 15 % dans le développement des RH et de 21 % pour les postes de la direction des RH.


L’écart entre le salaire médian des hommes et celui des femmes est aussi élevé que dans les autres fonctions alors que la fonction RH est l’une des plus féminisées.


PICTO_DOC.pngRetrouvez l'étude complète et le communiqué de presse en cliquant sur la colonne de droite.


Partager cette publication :

Articles similaires :

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire