← Actualités

Les 5 enjeux pour l’emploi des cadres en 2023 – Apec

Recrutement, rémunération, collectif de travail, emploi des seniors et aspirations nouvelles. Tels sont les 5 enjeux clés en 2023 pour l'emploi des cadres analysés par une récente étude de l'Apec. Décryptage des impacts pour votre pratique RH.
Sommaire

1 – Surmonter les difficultés de recrutement

En 2023, l’Apec indique que les difficultés de recrutement exprimés par une majorité de recruteurs depuis 2022 devraient rester prégnantes. Conséquence pour la fonction RH : rester (ou devenir) plus offensifs pour rechercher des candidats.

Pour y remédier, l’organisme détaille quelques pistes d’actions :

  • optimiser la durée du processus de recrutement (on pense par exemple au suivi d’indicateurs concernant la durée d’un recrutement)
  • assouplir plus souvent les critères de sélection (quitte à former au moment de l’intégration)
  • à se différencier, notamment à travers la promotion de sa marque employeur

Du côté des candidats et des candidates, l’impact social et environnemental de l’entreprise ainsi que les conditions de travail sont des éléments clés.

2 – Changer le regard et les pratiques RH sur les séniors

Au regard des difficultés de recrutement actuelles, le recrutement et le maintien en emploi des seniors est un enjeu crucial, relevé par l’Apec. Le recrutement de séniors demandeurs d’emploi, pourrait ainsi constituer une solution efficace et pertinente face aux difficultés de recrutement.

De fait, le premier frein au retour à l’emploi des seniors cadres de 55 ans et plus demeure la discrimination.

Autre volet de l’emploi des seniors : le maintien en emploi et l’attention portée à la fin de carrière est un axe de travail à investir cette année, pour accompagner correctement les départs en retraite, à la fois pour les personnes et pour l’entreprise.

3 – Adapter les politiques de rémunération au contexte d’inflation

Nous le savons, l’inflation perdurera en 2023. Les situations économiques et sociales varient bien sûr très fortement en fonction des secteurs d’activité, des modèles économiques et des implantations géographiques. 

Cependant, les salariés cadres indiquent que la rémunération et les perspectives de carrière dans leur entreprise restent les deux éléments les moins satisfaisants dans leur travail à l’heure actuelle. Et, les cadres de moins de 35 ans restent les plus insatisfaits en matière de rémunération..

Cette forte actualité continuera d'affecter directement le management cette année, dans un contexte de généralisation du télétravail.

4 – Reconstruire une dynamique collective de travail

Les transformations du monde du travail sont multiples. Structurelles d'abord avec l'essor des nouvelles technologies, de nouveaux modes d’organisation et la nécessaire conduite du changement qui en découle. Elles sont aussi conjoncturelles, avec les tensions sur le pouvoir d’achat, ou encore les difficultés de recrutement évoquées plus haut. 

Cette forte actualité continuera d'affecter directement le management cette année, dans un contexte de généralisation du télétravail. Elles devraient conduire les managers à acquérir certaines compétences indispensables pour créer les conditions d’un collectif et à se former pour porter ces transformations.

Cela pourrait se traduire par l’accès à des formations auxquelles ils aspirent : 

  • aux méthodes collaboratives 
  • à l’intelligence collective,
  • à la gestion d’équipes en télétravail 
  • au développement de la qualité de vie au travail....

5 – Répondre à des aspirations nouvelles

Enfin, le dernier enjeux pour l'emploi des cadres en 2023 concerne directement leurs attentes et aspirations. 

La fidélisation des cadres devrait se jouer autour des perspectives d’évolution professionnelle et de la QVT.

En effet, si deux cadres sur trois sont attachés au salariat (et leur attachement a même progressé en 2022), les cadres en début de carrière et ceux ayant un projet de mobilité externe qui sont les plus ouverts aux formes alternatives d’emploi, telles que le micro-entreprenariat ou le portage salarial

La fidélisation des cadres devrait se jouer autour des perspectives d’évolution professionnelle (mobilités et promotions, augmentations, formations, etc.) et de la qualité de vie au travail.

De beaux projets et enjeux donc, pour 2023, sur lesquels l'ANDRH continuera à vous accompagner !

Pour aller plus loin

À Télécharger
Etude Apec - 5 enjeux pour l'emploi cadre en 2023
1,47 Mo
Photo : Canva
Lectures liées
Carrière RH

Replay - Carrière RH : le marché du recrutement RH en 2024

Evolution des rémunérations, compétences recherchées, secteurs d'activité demandeurs, profils RH prisés à l'heure actuelle... Découvrez les dernières tendances du marché du recrutement RH !

Carrière RH

Replay - Charge de travail : 10 composantes et trousse à outils

Dans ce webinar, organisé par Global Watch, partenaire de l'ANDRH, découvrez dans ce webinar présenter la démarche de conception de cette trousse, ainsi que les outils qui la composent.

Carrière RH

Replay - Collaboration DAF-DRH au cœur de la performance RH

Dans ce webinar organisé avec la DFCG, découvrez les enjeux de la collaboration entre DAF et DRH ! Comment collaborer efficacement avec la direction financière en tant que RH ? Et inversement ?