< Actualités

Suivi du temps de travail des collaborateurs : l'essentiel à savoir

Réservé aux adhérents
Le suivi du temps de travail des collaborateurs constitue une obligation légale pour l’employeur, que les salariés se trouvent au bureau ou en télétravail. La flexibilité de plus en plus importante du travail n’exonère pas l’employeur de cette obligation, et le conduit même à renforcer son contrôle afin de s’assurer que les durées maximales de travail ne soient pas dépassées par les salariés.
Icône cadenasCet article est réservé aux adhérents
Rejoignez-nous dès maintenant
  • Accédez à une veille RH qualifiée
  • Participez à nos webinars et événements
  • Partagez avec vos pairs sur les tendances et enjeux RH
  • Décryptez les temps forts RH avec le magazine de l’ANDRH
  • Co-construisez les RH de demain
J'adhère
Lectures liées
Droit du travail

Calendrier RH : vos dates clés pour 2023

Index senior, réformes des retraites, passeport de prévention, l’année 2023 va apporter son lot de changements et de temps forts pour la fonction RH ! Tour d’horizon des éléments et des dates clés à ajouter d’ores et déjà à votre calendrier.

Droit du travail

Abandon de poste et présomption de démission : où en est-on ?

Adoptée dans la loi " marché du travail ", la présomption de démission lors d'un abandon de poste prévoit que les salariés n’auront plus droit aux allocations chômage en cas d’abandon de poste. Décryptage.

Organisation du travail

Et vous, plutôt pour ou contre le 100% télétravail ?

Le travail hybride semble largement partagé. Or, de nouvelles tendances sont en train d’émerger. Des entreprises franciliennes ayant des problèmes de staffing commencent à proposer des accords 100% télétravail. Le bureau de l’ANDRH Rhône-Ain a débattu sous la forme d’une « battle » d’arguments à ce sujet. Morceaux choisis, à retrouver également en grand format dans le dossier "Organisation du travail" du magazine de l'ANDRH !