Études & prospective RH

Déconfinement & après ? Les DRH s’y préparent | Résultats enquête ANDRH

Déconfinement & après ? Les DRH s’y préparent | Résultats enquête ANDRH

La crise sanitaire et la préparation du déconfinement progressif continuent de mobiliser toute l’énergie, les compétences et la créativité des (D)RH. Dans la continuité de son premier bilan, les résultats de cette nouvelle enquête ANDRH se concentrent plus particulièrement sur les mesures mises en place par les DRH dans le cadre du déconfinement à partir du 11 mai 2020.

Plusieurs scénarios, hypothèses et mesures sont en effet envisagés pour préparer le déconfinement progressif à partir du 11 mai prochain.... que les professionnelꞏles RH ont en effet déjà commencé à anticiper. Quelles mesures sont envisagées au niveau des entreprises ? Quelles bonnes pratiques sont plebiscitées ou recommandées en matière de santé et de conditions de travail ? Comment sont associés les représentants du personnel

Cette enquête ANDRH a pour objectif de partager les pratiques RH et propositions en vue du déconfinement en matière de santé, de conditions de travail mais également d'organisation de travail. Elle comprend également un volet sur le dialogue social ainsi que sur les aspirations en matière de télétravail.

Lien.png> Pour consulter le communiqué de presse du 30 avril 2020, cliquez ici.

Document.png > Pour télécharger directement les résultats, cliquez ici.


Chiffres-clés & synthèse des résultats

  • Globalement, la reprise d'activité est préparée avec une appréhension assez « moyenne » (moyenne de 3/5, 22 % relèvent des difficultés).
  • 85 % ont déjà anticipé les commandes de matériel de protection. Des difficultés d'approvisionnement sont toutefois soulignées.
  • 99 % sont favorables à la mise à disposition de gel hydroalcoolique, 94 % pour la distribution de masques "grand public" et 79 % pour la mise en place d'un suivi spécifique en lien avec la médecine au travail.
  • Plus les mesures sont "intrusives" / supposent l'accord des salariéꞏes moins elles semblent recueillir d'avis favorables. C'est notamment le cas pour la prise de température l'entrée des locaux (49 %) ou le déploiement d'une application de tracking au niveau de l'entreprise (33 %).
  • 70 % ont opté pour un retour progressif dans les locaux avec le maintien des salariéꞏes éligibles en télétravail (parfois à 100 % dans un premier temps et/ou avec alternance de jours/semaines). 
  • Les représentantꞏes du personnel continuent d’être l'interlocuteur privilégié dans la gestion de la crise au sein des entreprises (échanges formels ou informels, négociations d’accord). Les thématiques les plus abordées sont l'organisation des congés et jours de repos (79 %) ainsi que le développement du télétravail (68 %).
  • 74 % prévoient par ailleurs un développement durable du télétravail après la crise (majoritairement avec mise à jour ou en place d’une charte ou d’un accord).

Présentation des résultats de l'enquête ANDRH

Document.png > Pour télécharger directement les résultats, cliquez ici.


Pour aller plus loin

Partager cette publication :

Articles similaires :