Personnel, la revue de l’ANDRH

Mathilde Le Coz : la DRH créative | Personnel n°611

Mathilde Le Coz : la DRH créative | Personnel n°611

Pétillante et résolument tournée vers l’avenir, Mathilde Le Coz a récemment pris le poste de DRH France au sein du Groupe Mazars. Et si on en profitait pour retracer son parcours et en savoir plus sur ses convictions en tant que RH ? 

Par Naïwem Mizouni, ANDRH

Un début de carrière dans la finance...

Est-ce que Mathilde Le Coz se destinait à ses débuts à la fonction RH et plus particulièrement au poste de DRH ? La réponse est non ! En effet, de par sa formation académique au sein de l’école de commerce Neoma, elle s’oriente dans un premier temps vers les métiers de la finance. Un bon moyen, estime-t-elle, de découvrir le monde de l’entreprise et pas seulement... “J’ai toujours fait des choix visant à m’ouvrir le maximum de portes. De ce fait, l’audit financier m’a semblé naturel pour découvrir notamment, des environnements différents et développer mon employabilité. ”

« Elle lance de nombreux projets en interne, sur des sujets divers et variés, tels que la parité ou encore la RSE, le tout en s’entourant à chaque fois d’opérationnels intéressés par le sujet et motivés pour faire bouger les lignes. »

Au-delà du métier en lui-même, Mathilde Le Coz avait déjà une appétence particulière pour les cabinets de conseil, des organisations vivantes et toujours en mouvement. C’est donc guidée par cette envie qu’elle rejoint à la fin de ses études le Groupe Mazars en tant qu’auditrice financière. Bien plus qu’un simple choix de carrière, il s’agit à l’origine d’un véritable coup de cœur : “J’ai eu un feeling très positif avec les personnes que j’ai rencontrées, de par la nature des échanges, de par leur sens de l’humain... Elles m’ont donné envie de débuter ma carrière à leurs côtés, et la preuve, c’est que je n’ai postulé que chez Mazars.” Et cela a été concluant ! 

Document.png>> Téléchargez le portrait de Mathilde Le Coz en intégralité !

Au cours de ses premières années au sein du cabinet, Mathilde Le Coz travaille donc dans l'audit financier pour des grands comptes, entre autres. Dès le départ, la composante humaine est bien présente dans ses missions. En effet, dans le cadre de ses premières fonctions, les actions RH sont déjà un aspect essentiel, que cela soit sur des questions de formation, d’évaluation ou encore de management. Cela se confirme d’autant plus à son retour de son premier congé maternité lorsque l’équipe RH, en place à l’époque, lui propose de la rejoindre dans le cadre d’une création de poste

« En 2014, un nouveau besoin métier en lien avec les RH apparait : l’innovation RH ! Mathilde Le Coz crée cette fonction -encore rare- chez Mazars. » 

“J’ai saisi immédiatement cette opportunité car je me suis dit : “je me sens bien chez Mazars, j’ai envie de contribuer à son développement et j’aime les équipes” et cela était toujours en phase avec mon esprit d’ouverture. Je ne pouvais qu’apprendre en acceptant ce poste.” Et c’est ainsi que Mathilde Le Coz intègre la filière RH en tant que responsable de la gestion de carrière. En prenant ses nouvelles fonctions, un postulat de base, fort de sens, est gravé dans son esprit : les RH aiment l’humain et leur mission est de s’en occuper au sein d’une organisation. 

Quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu’elle prend conscience de la perception extérieure du métier. “J’ai été surprise par la façon dont le métier de RH était perçu alors, que cela soit chez Mazars ou à l’extérieur, de ce RH bashing.” Cette vision extérieure à l’opposé de ses convictions profondes, provoque chez Mathilde Le Coz un besoin de sortir de cet isolement et de renouer avec des dynamiques plus collectives. Pour y parvenir, elle lance alors de nombreux projets en interne, sur des sujets divers et variés, tels que la parité ou encore la RSE, le tout en s’entourant à chaque fois d’opérationnels intéressés par le sujet et motivés pour faire bouger les lignes

Cependant, cela ne suffit pas totalement à la conforter dans son poste. Si bien qu’au bout de quelques années, elle se retrouve confrontée à une crise de sens, allant même jusqu’à envisager de quitter l’organisation pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale. Mais le destin en décide autrement... À cette même période, un nouveau besoin métier en lien avec les RH apparait : l’innovation RH ! Mathilde Le Coz crée en 2014 cette fonction -encore rare- chez Mazars. 

Vous avez dit “innovation RH” ?



Partager cette publication :

Articles similaires :