Actualités

Télétravail : un guide d’accompagnement publié par la DGAFP

Télétravail : un guide d’accompagnement publié par la DGAFP

Faisant suite au décret de février 2012 relatif à la mise en œuvre du télétravail dans la fonction publique, la direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a publié le 18 mai dernier un guide pour accompagner le développement de ce nouveau mode de travail. Selon le DGAFP, Thierry Le Goff, le télétravail constitue « une opportunité, pour les agents comme pour l’administration, d’améliorer la qualité de vie au travail et l’efficacité des organisations » à condition que sa mise en œuvre soit accompagnée et suivie.

A l’instar du code du travail, le décret de février définit le télétravail comme toute forme d'organisation du travail, dans laquelle les fonctions qui auraient pu être exercées dans les locaux de l'employeur, sont réalisées hors de ces locaux, de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l'information et de la communication. 

Le guide de la DGAFP présente en introduction ce qu’est le télétravail, ce qu’il n’est pas, les avantages de ce mode de travail (« supprimer la fatigue et le stress induits par les transports », « améliorer sa qualité de vie au travail en trouvant un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle »), les risques professionnels et psychosociaux (sentiment d’isolement, gestion du temps complexe qui peut générer du stress) et difficultés potentielles (management à distance, évaluation). 

Quelques exemples de pratiques: 

- Pour prévenir le risque d’isolement et d’ « éloignement » du service, la Fonction publique a choisi de plafonner la quotité de travail ouverte au télétravail - à 3 jours par semaine.

- Pour répondre aux questions juridiques ou pratiques et pour apporter des conseils, le guide préconise la mise en place d’un référent dédié au télétravail dans chaque administration. Et pour faciliter l’échange d’expériences et de bonnes pratiques et maintenir "le lien entre un ensemble de personnes confrontées à des situations similaires", il suggère la constitution de réseaux de pairs. 

- Pour adapter son management aux situations de télétravail, l’encadrant est encouragé à établir une relation de confiance avec le télétravailleur, le responsabiliser et renforcer son autonomie, formaliser les objectifs et suivre les résultats obtenus et veiller à la cohésion d’ensemble de l’activité. 

Enfin, des fiches pratiques sont proposées à la fin du guide pour : les règles de remboursement des frais de déplacement et des frais de restauration applicables aux agents en télétravail ; l’auto-évaluation de l’agent et celle de l’encadrant ; un référentiel de formation de formateurs au télétravail, etc. 

Pour télécharger le guide


Partager cette publication :

Articles similaires :

Vous devez être identifié pour laisser un commentaire