← Actualités

Talent management : et si vous mettiez en place des voyages d'échange inter-entreprises ?

Nicolas Combes, DGA de la Saline royale d’Arc-et-Senans et président ANDRH Franche-Comté a mis en place dès 2015 des voyages d’échange de compétences inter-entreprises pour ses équipes. Aujourd’hui réalisés à l’échelle européenne et co-financés par Erasmus+, ces voyages de quelques jours sont l'occasion de monter en compétences et d'innover, à tous les niveaux. Un témoignage publié dans le magazine de l'ANDRH.
Sommaire

En quoi consiste les voyages d’échange de compétences ?

Nicolas Combes : Ce sont des mobilités de quelques jours proposées à nos salariés afin de découvrir d’autres contextes de travail. Nous les organisons tous les ans avec des entreprises régionales, nationales et/ou internationales. 

Article issu du dossier "Talent Management" du numéro de mai du magazine de l'ANDRH

Les personnes avec qui nous interagissons sont nos pairs, dans des métiers très proches, avec un rapport d’égalité entre sachants et apprenants. L’interactivité est très importante et l’implication y est plus forte que dans une formation. 

Nous avons organisé plus de 400 échanges de compétences depuis 2015 ! Ces voyages ont eu beaucoup de succès, très vite.

Nous échangeons sur des outils, techniques de travail, d’éventuelles difficultés… Ces nouvelles compétences et connaissances sont applicables directement à notre retour et leur impact est majeur.

Nous obtenons toujours des réponses positives de la part des entreprises que nous sollicitons. Tout le monde est gagnant !

Comment les organisez-vous ?

NC : Nous concertons les chefs d’équipe en début d’année et ciblons les métiers, compétences et périodes idéales pour ces voyages. Chaque journée est comptabilisée comme une journée de travail de 7 heures. La participation se fait sur la base du volontariat.

Nous avons organisé plus de 400 échanges de compétences depuis 2015 ! Au retour, nous proposons aux équipes qui sont parties de partager leur retour d’expérience.

Nous avons par exemple pu ces dernières années améliorer notre DUER, simplifier notre outil de statistiques d’arrêts maladie, ou encore structurer des outils de GPEC grâce à ces voyages d'échange.

Comparé à une action de formation, dont les résultats ne sont pas toujours immédiatement transposables, le budget est divisé par 5. 

Dans le cadre de partenariats européens, il nous arrive d’obtenir des co-financements de la part de l’Union européenne. Enfin, le programme Erasmus+, dédié à la formation tout au long de la vie, est aussi un vecteur de financement à l’échelle européenne.

Sur quels sujets ces voyages vous ont-ils permis d’évoluer ?

NC : Tous les métiers ont évolué grâce à ces voyages. Côté RH, j’organise un échange par an et nous avons par exemple pu ces dernières années améliorer notre DUER, simplifier notre outil de statistiques d’arrêts maladie, ou encore structurer des outils de GPEC.

Au-delà de la fonction RH, ces voyages d’échanges de compétences permettent :

  • l’élargissement du réseau professionnel
  • la découverte de nouveaux champs et périmètres d’action au sein d’un métier
  • l’anticipation de nouveaux métiers à développer
  • l’ouverture à de nouvelles manières de travailler
  • le renforcement de la motivation des équipes
  • une plus forte cohésion d’équipe et convivialité

Solliciter Erasmus+ pour des échanges inter-entreprises

Erasmus+ est un programme européen qui vise à soutenir financièrement des actions dans les domaines de l’enseignement, de la formation, de la jeunesse et du sport. 

Dans le secteur de l’emploi, les entreprises peuvent ainsi faire financer des actions d'amélioration des capacités professionnelles de leurs collaborateurs et/ou d’échange de bonnes pratiques.

Pour aller plus loin 

Lectures liées
Prospective

Replay - JO de Paris : chamboulement économique et impacts RH : comment anticiper ?

Faites le point sur les impacts économiques et sociaux des Jeux Olympiques et Paralympiques organisés en France cet été dans ce webinar en partenariat avec Sia Partners !

Le magazine de l'ANDRH

Saint-Gobain Football Cup : soigner sa marque employeur par le sport

Réunir jeunes talents et professionnels sur un terrain pour disputer le plus grand tournoi de football étudiant avant de parler marque employeur ? Tel est l’objectif de la Saint-Gobain Football Cup. Rencontre avec Isabelle Bonhomme, directrice du développement RH et du talent acquisition du groupe. Une interview publiée dans le numéro de janvier-février du magazine de l'ANDRH (dossier Recrutement et Emploi).

Prospective

Vos ressources RH pour anticiper les Jeux Olympiques 2024

L'ANDRH se mobilise pour vous fournir les ressources clés et nos conseils pratiques pour anticiper au mieux l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ! Cet article sera mis à jour et complété au fil des semaines pour vous guider au mieux dans votre pratique RH.