< Actualités

Bientôt un titre de séjour spécifique pour les métiers en tension ?

Le gouvernement a annoncé le 2 novembre la possible création d’un titre de séjour spécifique pour des personnes en situation irrégulière et volontaires pour travailler dans des secteurs en tension, ainsi que des mesures pour faciliter l’emploi des demandeurs d’asile. Décryptage.
Sommaire

Un titre de séjour « métiers en tension » à l’étude

Les ministres de l'Intérieur Gérald Darmanin et du Travail Olivier Dussopt, ont annoncé le 2 novembre leur souhait de créer un titre de séjour "métiers en tension", valable un an. L’objectif : recruter dans les secteurs d’activité en pénurie de compétences, notamment dans le bâtiment.

Les personnes en situation irrégulière pourraient également être à l’initiative de leur régularisation, sans avoir à passer par leur employeur.

La fin du délai de carence pour les demandeurs d’asile

Le ministre du Travail a également évoqué la fin, sous conditions, du délai de carence de six mois imposé aux demandeurs d'asile leur interdisant à l'heure actuelle de travailler pendant leurs six premiers mois de présence sur le territoire.  

Ces propositions seront incluses dans le projet de loi immigration débattu début 2023.

Pour aller plus loin

Photo : Canva
Lectures liées
Recrutement

[REPLAY] Adapter son processus de recrutement aux personnes en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap représentent un véritable vivier de talents. Pourtant, leur taux de chômage reste près de deux fois plus élevé que celui de la population active en général.

Actualité sociale

Mémo ANDRH - Rachat de RTT : mode d’emploi

La loi de finances rectificative 2022 permet aux salariés volontaires et avec l'accord de l'employeur, de monétiser tout ou partie de leurs repos acquis du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2025. Récap des modalités pratiques de mise en œuvre de ce dispositif.

Droit du travail

L’essentiel de la loi sur le fonctionnement du marché du travail

Alors qu’Olivier Dussopt, ministre du Travail a récemment indiqué que le plein emploi - soit un chômage de 5% - était "toujours atteignable" d’ici 2027, la loi portant "mesures d’urgence relatives au fonctionnement du marché du travail en vue du plein-emploi" a été adoptée le 17 novembre. VAE, abandon de poste, réforme de l’assurance-chômage… récap des mesures à connaître pour anticiper sa mise en place.