À la une

Emploi des seniors: l'ANDRH auditionnée à l'Assemblée Nationale

Emploi des seniors: l'ANDRH auditionnée à l'Assemblée Nationale

Le 28 mars dernier, Christine Caldeira, Secrétaire Générale et Benoit Serre, Vice-Président Délégué de l'ANDRH ont répondu aux questions de la commission des affaires sociales dans le cadre de sa mission d'information sur l'emploi des seniors. Télétravail, formation, motivation mais aussi contrats spécifiques et mesures efficaces ont été autant de points abordés lors de cette audition à l'Assemblée Nationale. 

  • Malgré un redressement récent, le taux d'emploi des seniors en France peine à atteindre la moyenne européenne, plafonnant à 32,7% contre 46% en moyenne dans l'UE pour les 60-64 ans. La question est d'importance car les seniors portent souvent jusqu'à 3 générations. Les mesures de maintien en emploi fonctionnent, il faut désormais accélérer sur le recrutement de ces profils expérimentés.
  • Les restructurations liées à la crise s'appuient massivement sur des dispositifs de pré-retraite ou retraite anticipée. Les ruptures conventionnelles représentent 25 % des fins de CDI des seniors contre 16 % pour les jeunes. 
  • 42% des personnes partant en retraite sont déconnectés du marché de l'emploi depuis de longues années, 
  • Face à la grande diversité des parcours de carrière, aux inégalités face à l’avancée de l’âge, aux différentes attentes des salarié.es, il est nécessaire d’individualiser les réponses apportées afin d’accompagner les fins de carrières des salarié.es tout en maintenant leur performance et leur motivation. Les RH s’accordent sur le fait qu’un arrêt progressif de l’activité, anticipé plusieurs années en amont, est une des réponses les plus efficaces à l’enjeu central du maintien en emploi des seniors. 

Face à ces constats, l'ANDRH plaide pour :

  • Un plan seniors à la hauteur du plan jeunes fondé sur un allégement de cotisations sociales à l’embauche d’un travailleur âgé et un surfinancement des plans de transition professionnels seniors  
  • Un dispositif spécifique pour favoriser la formation tout au long de la vie : accompagner l'usage du CPF, les entreprises apprenantes etc. Le CDD seniors ou le CDI inclusion seniors ne semblent pas rencontrer leur public. Un dispositif permettant de coupler mission et formation professionnelle adaptée pourrait être proposé aux seniors. 
  • Des mesures favorisant la collaboration intergénérationnelle au sein des organisations. De nombreuses actions ont déjà été testées dans les entreprises : le reverse mentoring, la création de tandems pour valoriser et faire connaitre les savoirs de toute.s, des organisations du travail susceptibles d’accommoder les différences d’attentes en fonction des phases de vie, des programmes pour accueillir les retours au travail après une longue absence, des groupes de ressources sur l’intergénérationnel, des équipes volontairement mixtes en âge etc.

Pour aller plus loin

Partager cette publication :

Articles similaires :