< Actualités

La démarche environnementale au service de la marque employeur

L’engagement des entreprises fait émerger de nouveaux rôles pour la direction des ressources humaines. En tant que DRH, comment attirer et retenir ses talents grâce à sa démarche environnementale ? Thibaut Rimaud, directeur RH chez Baker Tilly (entreprise de conseil et d'audit) nous fait part de son expérience et de l’évolution de son métier pour y inclure les enjeux soulevés par l’engagement du cabinet.
Sommaire

Trois ans, c’est le délai que le GIEC nous donne pour inverser la courbe des émissions de GES. Saviez-vous que pour parvenir à ce résultat, l’État et les entreprises représentent 75% d'efforts à fournir ? Difficile donc de douter de l’importance de transformer les comportements en entreprise.

La nécessité d’engager son entreprise dans une démarche environnementale répond à la fois d’une nécessité écologique mais également à une demande grandissante des salariés et candidats.

La démarche environnementale n’est plus uniquement un argument “en plus” mais devient un argument essentiel dans le recrutement et la rétention des talents.

Quelques chiffres clefs

73 % des salariés français sont déçus par le manque de moyens de s’engager au sein de leur entreprise sur les sujets RSE.

60% des 25-40 ans interrogés par Deloitte affirment que la politique RSE de l’entreprise à laquelle il avaient postulés à été déterminant dans le choix de leur employeur.

Quelles sont les étapes du développement de votre démarche environnementale au sein de Baker Tilly ? 

Thibaut Rimaud : Nos engagements concrets s’incarnent au quotidien et se traduisent par notre forte ambition RSE structurée autour de six grands domaines d’actions :

  • la gouvernance responsable
  • le soutien et la valorisation de nos collaborateurs
  • la sauvegarde de l’environnement
  • l'accompagnement de nos clients
  • la relation avec nos fournisseurs
  • notre impact sociétal sur nos territoires (avec notre Fondation par exemple)

Par ailleurs, notre objectif de réduction de nos émissions de 50% d’ici à 2030 en découle directement.

Nous intervenons toujours de manière transverse avec les différents services et métiers du groupe et directement avec nos salariés impliqués sur ces sujets, qu’ils soient Ambassadeurs Locaux RSE ou Bénévoles de notre Fondation d’Entreprise.

Pour résumer, notre Rôle à la direction RH & RSE est que notre démarche environnementale devienne une composante naturelle de l’activité de l’entreprise.

Pourquoi est-il indispensable de s’engager en tant que DRH ?

T.R. : En tant que DRH, vous :

  1. Assurez la sensibilisation et la formation des équipes aux enjeux climatiques qui impactent leur activité.
  2. Formez vos équipes aux nouvelles compétences nécessaires pour adapter leur métier aux conséquences du dérèglement climatique.
  3. Faites de la préservation de l’environnement un sujet fédérateur.
  4. Communiquez en interne sur votre démarche environnementale pour la valoriser auprès de vos salariés. Vous détectez les ambassadeurs du changement et incluez vos équipes dans la construction de la politique environnementale de votre structure .
  5. Communiquez auprès des candidats sur votre démarche environnementale afin de valoriser votre marque employeur. 

Quels sont les principaux défis à relever lorsqu’on évoque la transition écologique d’une entreprise ?

T.R. : S’il existe aujourd’hui un consensus de plus en plus fort sur le fait que le monde de l’entreprise doit s’emparer plus activement de la question environnementale, il faut maintenant s’attacher à « embarquer » le plus possible autour de nos engagements et actions.

Ces actions touchent parfois des changements structurels profonds. Un travail collaboratif est absolument nécessaire, une implication forte de la Gouvernance incontournable et un souci de pédagogie et d’ouverture indispensable.

Les candidats que vous rencontrez sont-ils sensibles à votre politique environnementale ?

T.R. : Si certains fondamentaux restent importants : rémunération, contenu du poste, conditions de travail etc., on assiste depuis quelques années à un intérêt croissant des candidats concernant la politique environnementale des entreprises. A nous d’ailleurs, entreprises, de rester vigilantes et d’éviter tout greenwashing à leur égard, sous peine de trop décevoir à vouloir trop séduire.

Pour vous accompagner dans la sensibilisation de vos équipes et dans la mise en place d'actions concrètes, Energic propose Le Challenge Environnemental : c'est un challenge de 3 mois pour sensibiliser, former et engager l’ensemble de vos collaborateurs de manière ludique sur tous les sujets environnementaux. Une solution clé en main pour sensibiliser, fédérer et valoriser vos actions.

Le Challenge Environnemental a-t-il permis de relever certains des défis auxquels vous étiez confrontés?

T.R. : Le Challenge Energic a été pertinent par son aspect ludique et simple, il a permis de fédérer pendant quelques mois les collaborateurs autour des enjeux climatiques. Entre les défis personnels et collectifs il a apporté des solutions concrètes et accessibles à nos collaborateurs. 

Il aura aussi eu le mérite de nous permettre d’identifier, en plus de nos Ambassadeurs RSE locaux habituels, un noyau important de salariés fortement sensibles aux enjeux climatiques. Depuis, nous avons pu les mobiliser sur d’autres défis comme nos Défis Mobilité.

Pour aller plus loin

Les intervenant(e)s
Thibaut Rimaud,
Directeur RH chez Baker Tilly
Julia Rousseaux,
Responsable partenariats d’Energic
Crédit : Canva
Lectures liées
RSE

Agir contre les violences domestiques : le rôle de l’employeur

Le 25 novembre marque chaque année la journée de lutte contre les violences faites aux femmes. Quel rôle peut jouer l’entreprise concernant la lutte contre les violences domestiques ? Décryptage de Chloé Daviot et Damien Lecuyer.

Recrutement

[REPLAY] Adapter son processus de recrutement aux personnes en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap représentent un véritable vivier de talents. Pourtant, leur taux de chômage reste près de deux fois plus élevé que celui de la population active en général.

RSE

Challenge environnemental : témoignage d’une gagnante du challenge ANDRH Franche-Comté, Serena Lameta d’Arcy

Le 2 novembre, l’ANDRH lançait son 1er challenge national avec Energic pour favoriser les prises de conscience sur l’environnement avec des quizz et défis individuels et collectifs. Serena Lameta d’Arcy, RRH France de Delfingen, nous fait part de son retour d’expérience.