< Actualités

Témoignage : Recruter plus vite et mieux, en améliorant l'expérience candidat

Filiale du groupe Casino, franprix transforme son organisation et ses magasins depuis quelques années pour répondre aux attentes de ses clients. Évolution des métiers, process de recrutement, expérience candidat…. Retour avec Jonathan Goldfarb, directeur recrutement, formation et projets digitaux RH de franprix sur l’innovation RH au sein de l’entreprise.
Sommaire

Interview publiée dans le dossier « Communication et Marketing RH » du magazine de l’ANDRH (mars-avril 2022) 

Quels sont vos enjeux en matière de recrutement ?

Jonathan Goldfarb : La concurrence est forte sur notre secteur et il est parfois difficile de recruter sur des postes en magasin. Même s’ils sont accessibles avec peu ou pas de diplômes, ils sont exigeants : horaires, relation client, port de charges…. 

Nous avions d’ailleurs observé depuis quelques années une baisse des candidatures et une augmentation du ghosting

Il est donc devenu nécessaire de mieux répondre aux attentes de nos candidats, tout en limitant les risques de départ avant même le début du contrat.

C’est en partant des besoins, des attentes et des éléments de « frustration » de vos candidats actuels que vous pourrez améliorer l’expérience candidat et vos process de recrutement.

Par où commencer lorsque l’on souhaite améliorer son expérience candidat ?

JG : Une idée simple mais très importante : comme le fait le service marketing ou commercial pour nos clients, mettez-vous à la place de vos candidats et réfléchissez comme eux. 

  • En tant que client ou prospect, qu’est-ce que je perçois de l’entreprise ?
  • Pourquoi aurais-je envie de la rejoindre ?
  • Qu’est ce qui m’importe dans un parcours de recrutement ?

Ensuite, mesurez l’expérience vécue. Demandez aux collaborateurs le souvenir qu’ils gardent de leur recrutement, et aux candidats la manière dont ils l’ont vécu. 

C’est en partant des besoins, des attentes et des éléments de « frustration » de vos candidats actuels que vous pourrez améliorer l’expérience candidat et vos process de recrutement.

Vous avez fait évoluer votre recrutement il y a 3 ans. Comment ?

JG :  Nous avons lancé une solution de présélection des candidats sans CV basée sur la personnalité, pour favoriser l'égalité des chances et relever 4 objectifs :

  • Répondre : Faire face à un volume important de candidatures qui arrivaient dans nos magasins mais non traitées
  • Évoluer : La transformation des métiers qui découle de notre vision du commerce nous a conduit à la recherche de nouveaux profils et compétences.
  • Cibler : offrir l'opportunité de passer un entretien en se focalisant sur les valeurs, et ne plus passer à côté de profils en accord avec les valeurs et la philosophie de franprix.
  • Innover : Dynamiser le secteur des RH

Découvrez le dossier entier « Communication & Marketing RH » dans le numéro de mars-avril du magazine de l’ANDRH ! 

En quoi consiste votre process de recrutement ? 

JG : Nous proposons aux candidats de nous transmettre leur nom et adresse mail afin de se positionner grâce à un jeu en ligne. Nous voulions un langage qui parle à tous et la gamification permet de rendre plus accessible notre recrutement. 

Le principe ? Nous présentons une trentaine d’images représentatives de nos métiers et de nos environnements de travail, et leur demandons de nous indiquer si ce qu’ils voient est en adéquation avec leur valeur et personnalité (sur une échelle de 1 à 5). 
Plusieurs éléments nous permettent de filtrer les réponses (questions posées en double pour vérifier la pertinence des réponses…).

Le parcours est ensuite évalué sur cent et selon leur score, différents scénarios se mettent en place : 

  • Entre 70 et 100 : la personne est convoquée à une session de recrutement collective directement via une automatisation de la planification, ce qui nous garantit une présélection toujours sans CV 
  • Entre 30 et 50 : nous étudions le CV, les réponses et proposons un entretien le cas échéant
  • En dessous de 30 : nous réalisons une analyse si nous manquons de candidatures suite aux deux process précédents

Quels sont vos résultats ?

JG : En 3 ans, nous avons réalisé 40 000 passassions du jeu de pré-qualification. Nous avons gagné du temps en remplaçant les préqualifications téléphoniques. Le taux de transformation de présence aux sessions en physique a augmenté de plus de 30% ! 

Les résultats sont aussi très positifs pour la fonction RH. Nous recentrons notre travail sur les tâches à forte valeur ajoutée humaine comme la rencontre avec le candidat.

Pour aller plus loin

Photo : Canva
Lectures liées
Recrutement

Quels besoins de main d’œuvre pour votre région en 2030 ?

Découvrez les prévisions de besoins de main d'oeuvre pour votre région en 2030 ! France Stratégie et la Dares ont partagé récemment leurs projections des dynamiques du marché de l’emploi en France métropolitaine et des difficultés de recrutements dans les années à venir. Décryptage des enseignements à retenir aux niveaux national et régional.

Recrutement

[REPLAY] Adapter son processus de recrutement aux personnes en situation de handicap

Les personnes en situation de handicap représentent un véritable vivier de talents. Pourtant, leur taux de chômage reste près de deux fois plus élevé que celui de la population active en général.

Recrutement

SEEPH : "C'est au DRH de créer les conditions pour faciliter la RQTH"

A l’occasion de la Semaine Européenne de l’Emploi des personnes en situation de handicap, Vincent Schmidt, Directeur de gestion de l’ARIS, association gestionnaire du Cap emploi du territoire de Belfort et du Doubs & membre de l'ANDRH Franche-Comté interroge Benoit Serre, vice-président délégué de l’ANDRH.