← Actualités

Supprimer la période d’essai, l’expérience réussie de la Saur

La Saur a supprimé la période d’essai de son processus de recrutement depuis 2020. Une méthode efficace pour faire face aux difficultés de recrutement dans le secteur de l'eau. Retour avec Xavier Savigny, son DRH, sur cette idée simple et innovante, qui remplit ses objectifs d’amélioration de l’expérience collaborateur et de fidélisation.
Sommaire

Article publié dans le numéro de janvier-février 2022 du magazine de l'ANDRH

En quoi a consisté le projet de refonte de votre processus de recrutement ?

Xavier Savigny : Nous sommes dans un secteur en croissance et le marché de l’emploi dans nos professions est pénurique. Notre objectif de recrutement était d’environ 2000 nouvelles entrées pour 2021. Nous avons fait évoluer notre process de recrutement pour faire face à cette croissance. Auparavant, les RRH s’occupaient du recrutement de A à Z. 

"Supprimer la période d’essai nous est apparu comme une réponse idéale pour recruter plus, plus vite et mieux !"

J’ai orienté leurs activités pour favoriser leur présence sur le terrain et leurs liens avec les équipes opérationnelles. Le suivi des candidats est maintenant plus précis. Enfin, par le passé, la période d’essai était systématiquement renouvelée. Nous avons décidé de lever ce frein pour embaucher plus vite et mieux.

Comment est née cette idée de suppression de la période d'essai ?

XS : Cette idée nous est venue en 2020, notamment en réponse aux impacts conjoncturels de la crise du Covid. Les jeunes ont particulièrement souffert de cette crise et nous souhaitions les aider. 

Nous avons décidé d’embaucher plus d’alternants que prévu et nos recrutements en CDI sont également importants. Avec la directrice des Talents de la Saur, supprimer la période d’essai nous est apparu comme une réponse idéale pour recruter plus, plus vite et mieux !

"Notre DG était convaincu de la démarche et la plupart des membres du Comex nous ont suivi dès le départ. Ceci a facilité sa mise en place."

Vous avez d’abord mis en place une période de test ?

XS : Oui, nous avons lancé un pilote de mars à juin 2020 suivi d’un retour d’expérience et de mesure des résultats. Ce test nous a permis de remarquer que quelques candidats souhaitaient une période d’essai. 

Nous avons répondu défavorablement à cette demande car si quelque chose n’est pas sûr dès le départ, c’est que le projet n’est pas clair ou qu’il manque des éléments pour que le candidat prenne une décision éclairée.

A l’issue de ce test très concluant, nous avons formé l’ensemble du service de Talent Acquisition et informé les managers.

Comment a été reçue cette idée ?

XS : Nous étions persuadés au départ que supprimer la période d’essai était illégal. Nos juristes ont fait des recherches sur le sujet et se sont aperçus que rien n’obligeait une entreprise à imposer une période d’essai ! 

"Nous avons trois fois moins de départ de candidats pendant les premiers mois qu’auparavant. Sur 700 recrutés en 2020, seuls 2 n’ont pas poursuivis leur contrat avec nous."

Notre DG était convaincu de la démarche et la plupart des membres du Comex nous ont suivi dès le départ. Ceci a facilité sa mise en place et son acceptation par les équipes. Pour les managers, la réception a été d’abord marquée par de l’inquiétude. Eux qui renouvelaient systématiquement les périodes d’essai ont d’abord craint que cela les oblige à garder de nouvelles recrues ne faisant pas l’affaire. 

En réalité, supprimer la période d’essai a fait évoluer positivement le recrutement, l’intégration et le rapport entre managers et recrutés. 

Côté candidats, certains ont cru à une erreur à la lecture de leur contrat ! Cette démarche est très valorisante et permet de créer de la confiance tout de suite.

Et quand un candidat ne souhaite pas rester ou ne fait pas l’affaire ?

XS : Lorsque le recrutement ne fonctionne pas, nous regardons les possibilités d’adaptation et si cela n’est pas possible, nous rompons le contrat. Mais cela arrive très peu aujourd’hui. 

En réalité, la sélection se fait en amont du recrutement, naturellement, souvent par les candidats eux-mêmes. Ceux qui hésitent à nous rejoindre pendant le processus de recrutement ne vont pas jusqu’au bout.

"Il est nécessaire également de tester l’idée sur quelques mois sur un panel de recrutements et d’effectuer un retour d’expérience avec les équipes." 

Après un an de mise en place, quels sont les résultats ?

XS : Cette pratique nous incite à mieux définir les besoins en amont, pour proposer les meilleurs profils. De même, une plus grande attention est apportée dès le départ à l’intégration des recrutés. Côté chiffres, nous avons trois fois moins de départ de candidats pendant les premiers mois qu’auparavant. 

Sur 700 recrutés en 2020, seuls 2 n’ont pas poursuivis leur contrat avec nous. Cette initiative nous a aussi permis d’être reconnu à l’externe en recevant le prix de l’innovation RH dans le cadre du Prix du DRH de l’année 2020.

"Cette démarche suscite l’intérêt de nombreux DRH, j’espère que d’autres entreprises nous rejoindront !"

Nous organisons aussi des « journées recrutement » sur certains postes. L’objectif ? Organiser le processus de sélection en une journée, avec une arrivée dans nos locaux le matin, le passage de quelques entretiens sélectifs et la signature d’un CDI en fin de journée. 

Quels sont vos conseils à destination des RH intéressés par la suppression de la période d'essai ?

XS : Soyez sûr que votre dirigeant est aligné avec cette décision. C’est extrêmement important pour le bon déroulé de la démarche ! Ensuite votre processus de recrutement doit être efficace, de l’identification du besoin à l’intégration. Le filet de sécurité que constitue la période d’essai doit être remplacé par une plus grande qualité de votre recrutement en amont. 

Il est nécessaire également de tester l’idée sur quelques mois sur un panel de recrutements et d’effectuer un retour d’expérience avec les équipes. Cela vous permettra d’avoir des données factuelles et de nourrir votre argumentation auprès des managers. Cette démarche suscite l’intérêt de nombreux DRH, j’espère que d’autres entreprises nous rejoindront !

Pour aller plus loin

Lectures liées
Recrutement

Replay - Carrière RH : le marché du recrutement RH en 2024

Evolution des rémunérations, compétences recherchées, secteurs d'activité demandeurs, profils RH prisés à l'heure actuelle... Découvrez les dernières tendances du marché du recrutement RH !

Le magazine de l'ANDRH

Témoignage : accompagner des salariés transgenres au travail

En cette journée de lutte contre l’homophobie et la transphobie, découvrez le témoignage très éclairant d’un DRH ayant eu à accompagner deux situations de salariés transgenres dans sa structure : une transition et une grossesse. Cet article est issu de la rubrique « Et si on en parlait ? » du magazine de l’ANDRH, dédiée aux sujets RH parfois complexes ou délicats, qu’il faut pouvoir manier avec tact !

Recrutement

Replay - IA et recrutement : une alliance stratégique pour les RH

Découvrez dans ce replay de webinar exclusif comment l'IA va révolutionner le monde du recrutement, et le monde du travail. Comment automatiser et optimiser vos processus de recrutement, tout en assurant une meilleure adéquation entre les postes et les candidats ?